viticulteurs

  • Dégustation du lundi (104)

    Un beau petit lundi à 5 pour une dégustation à l'aveugle sur le thème "du vigneron de plus de 40 ans", ce qui n'est pas trop restrictif... tellement il y en a.

    Premier flacon à la robe foncée et au nez d'alcool et de gamay. La bouche, huileuse et pas très libérée ne me plaît pas trop, là où d'autres s'extasient (toujours les 2 mêmes, d'ailleurs) : Premières Vendanges 2008 Touraine d'Henry Marionnet. Le vrai goût du vin, paraît-il. Encore faut-il apprécier le Gamay.

    Le second flacon présente une robe plus noire, avec aussi de l'alcool au nez. Mais la bouche est concentrée, puissante, mûre. C'est ensoleillé, mais avec toute la finesse du fruit. Château de Gaure 2007 en Vin de Table de Latour Trinbach. C'est la première fois que l'on boit ce vin, bientôt Bio, en rouge. Pas mal du tout.

    Troisième bouteille, à la robe noire également, et au premier nez sur un fort beau fruité et quelques notes boisées fondues. la première bouche est ronde et fondue sur des petits fruits rouges. Hélas, le second nez et la seconde bouche s'avèrent nettement plus boisés, trop boisés. Peut-être encore à attendre ? Château La Louvière 2000 Pessac Léognan d'André Lurton.

    Quatrième flacon, à la robe évoluée, et au nez superbe, mais évolué lui aussi. En bouche, beaucoup d'élégance et de finesse, sur du fruit, mais aussi sur du cuir avec des notes animales. Les 14° d'alcool sont bien intégrés dans le fruit : l'équilibre est parfait. Clos des Papes 1995 Châteauneuf-du-Pape de Paul Avril. Très belle bouteille.

    La semaine prochaine, vacances de Carnaval et lendemain de Saint-Valentin : nous nous retrouverons donc dans 15 jours sur le thème du millésime 2000.