vent

  • C'était juste...

    J'avais écrit sur ce blog le 01/11/2014 :

    "Côté météo, voyons ce que prédit mon gourou (Météolaflèche.com) :

    Novembre 2014 : Douceur ( + 1° C par rapport à la normale), mais précipitations importantes en seconde quinzaine (+ 40%) et soleil déficitaire (- 25%). Forts coups de vent sur l'Ouest. Premières neiges, en France (limite pluie /neige : 1.000 mètres) durant la 1ère quinzaine.

    Décembre 2014 : Douceur toujours ( + 1° C), coups de vents et précipitations (+ 40%), et peu de soleil (- 30%). A nouveau de la neige en France pendant la seconde quinzaine.

    Janvier 2015 : On reste dans l'agitation, avec toujours autant de pluie (+40%) et un déficit en soleil (- 20%). En seconde quinzaine, toujours doux sur l'Ouest et offensive hivernale probable sur l'Est. Et grandes marées le 22 et 23 janvier (coefficient 109).

    Février 2015 : Première quinzaine humide, seconde quinzaine anticyclonique, un peu plus froid. Précipitations et ensoleillement normaux." 

    On peut dire que ses prévisions étaient justes ! Douceur, pluie et vent ont été notre quotidien, avec une seconde quinzaine de février plus froide... Chapeau bien bas pour ces tendances saisonnières ! Allez sur son site pour découvrir les prévisions pour les 16 prochains jours, ou pour les 6 prochains mois !

  • En Mai, ne te découvre pas d'un fil...

    Tout fout le camp, même les dictons ! Avec ce foutu changement climatique, les saisons n'ont pas facile... Déjà qu'on s'est tapé un interminable hiver froid, humide et sombre, puis on s'est tapé un printemps qui n'a pas voulu montrer le bout de son nez pendant 3 semaines, et nous voilà dans cette seconde moitié de Mai, froide et humide.

    Rassurez-vous, nous aurons une courte amélioration mercredi, avant de replonger pour le reste de la semaine en-dessous des 10° ! Que du bonheur. Espérons seulement que Juin et Juillet nous apportent le soleil, tant attendu et mérité, et enfin un peu de chaleur... Mais ce n'est pas gagné d'avance. C'est en effet au mois d'août que nous devrions enfin nous sentir en été. Le vrai.

    Et si on pouvait bénéficier d'un été indien jusqu'en Novembre, alors on pardonnera tout ce qu'on vient de subir et d'endurer. Courage, le soleil reviendra bien un de ces jours.. Mais pas vendredi prochain, en tous cas...

    day_4__fr_78bdde1018d8e0854453d82537baba7e.jpg


  • La plus grande plateforme solaire du monde...

    À Sanlúcar de Mayor, l’entreprise sévillane Abengoa a terminé la troisième tranche des onze prévues pour former, en 2013, la plate-forme solaire la plus importante au monde. On y trouve une tour de 115 mètres de haut au sommet de laquelle est installée une chaudière où 624 miroirs orientables, de 121 m2 chacun, font converger les rayons du Soleil. Cette technologie – l'héliothermodynamisme – permet une meilleure rentabilité que l'électricité d'origine photovoltaïque, explique son constructeur, le Pr Ruiz. Cette centrale solaire est prévue pour approvisionner en électricité 180 000 foyers (une ville comme Séville). Des entreprises comme Abengoa auront le vent en poupe dans les années à venir : le monde entier sera bientôt obligé de passer aux énergies renouvelables, faute d'énergies fossiles disponibles, mais surtout pour restreindre la pollution et les dégagements de CO2 ! La Belgique ne bénéficie certes pas du taux d'ensoleillement de nos voisins espagnols, mais des technologies adaptées à nos climats existent aussi... L'Allemagne est en train de prendre une grande avance à ce niveau sur ces voisins, dont nous ! Seule la volonté politique manque ! Et au lieu de dépenser des fortunes, son temps et toute son énergie à des pseudo-problèmes linguistiques, le gouvernement belge ferait mieux de porter son attention sur un véritable problème, et de s'y consacrer efficacement à temps plein...

  • Si j'étais étudiant...

    Je me lancerais dans des études concernant les énergies renouvelables : pompes à chaleur, éoliennes domestiques, panneaux solaires, panneaux photovoltaïques, puits canadiens, fours solaires, recyclage des déchets, isolations des habitations construites écologiquement, chaudières à basses calories evec systèmes de récupération de chaleur, système de récupération des eaux pluviales, minis centrales d'épuration d'eau, etc., car l'avenir proche - très proche : on y est - sera de construire uniquement des habitations passives, autonomes en énergie et ne rejetant que de l'eau claire. Ces habitations pourraient même produire un excédent d'énergie qu'elles pourraient revendre. Cela existe déjà, et ce sera la norme dans quelques petites années. Il faudra donc plein de spécialistes en la matière, des bureaux d'études, des ingénieurs, des entreprises et des ouvriers, spécialisés dans ce domaine pointu. Travail assuré, dans un domaine passionnant et respectueux de l'environnement, et du protocole de Kyoto ! C'est le bon plan !