variété oubliée

  • Pour goûter une tomate de qualité...

    La tomate n'aime pas le frigo ! Une conservation au froid (inférieure à 12°) stoppe le processus de maturation, casse le potentiel aromatique de la tomate, rend le fruit farineux, plus acide et moins sucré, et lui fait perdre 20 à 30% de son potentiel en vitamine C.

    Une tomate cueillie avant maturité sera plus fade, moins riche en arômes et sucre et plus acide. Elle sera aussi moins riche en vitamines C.

    Les qualités gustatives (farinosité, équilibres sucres et acides, arômes) et nutritionnelles (vitamines) sont meilleures en période estivale.

    La variété de tomate joue également un grand rôle, les différences nutritionnelles et gustatives étant fort importantes d'une variété à l'autre. Le type de culture est également fort important (hors terre, sous serre, en pleine terre, bio, non traité, alimentation hydrique, micronutriments présents dans la terre, etc...).

    Conclusions de ce qui précède : acheter ses tomates localement (circuit court, sans frigo), des fruits mûrs, non traités et soignés avec amour. Choisir une variété ancienne, réputée pour son goût et la qualité de sa chair. Le calibrage, la couleur uniforme, les défauts n'ont aucune importance.

    Et si vous tombez sur cette magnifique tomate goûtue que vue vous désespériez de ne plus jamais retrouver, veillez à en conserver les pépins dans du papier absorbant. Rangés à l'abri de la lumière, vous pourrez les replanter au printemps prochain, ou les années suivantes : vous obtiendrez les mêmes tomates savoureuses !