vaccination

  • Les risques de la vaccination...

    Alors que l'Allemagne va incinérer environ 16 millions de doses de vaccin anti-grippe H1N1 inutilisées (coût : 150 millions d'euros d'achat, plus les frais de conservation, auxquels s'ajoutent maintenant les frais de traitement de déchets ...), les nouvelles campagnes de vaccination vont être lancées. Pour la grippe saisonnière, mais aussi pour la grippe H5N1 dont on reparlera fort bientôt dans vos médias préférés.

    Moins de 10% de la population allemande avait accepté de se faire vacciner en raison notamment d'une grande méfiance à l'égard des vaccins. Et avec raison, quand on lit les résultats des dernières études...

    Dans un rapport rendu public ce premier septembre par les autorités sanitaires finlandaises, des chercheurs de l’Institut national finlandais pour la santé et le bien-être (THL) ont confirmé qu’il existait un lien entre le vaccin contre le virus de la grippe A (H1N1) Pandemrix® des laboratoires GlaxoSmithKline et l’accroissement de cas de narcolepsie chez les enfants.

    D’après l’étude menée au sein de la population finlandaise, la prise du Pandemrix, au cours de l’hiver 2009-2010 chez les 4 à 19 ans, multiplierait par 12,7 le risque d’être atteint de ce trouble grave du sommeil. 

    A cela s'ajoutent les dangers des sels d'aluminium, utilisés comme adjuvant dans la plupart des vaccins. On sait aujourd'hui qu'ils provoquent des dégénérescences dans le cerveau (en bloquant des connexions entre neurones et en provoquant des pertes de mémoires). Je suis également convaincu, pour ma part, qu'ils sont à l'origine de l'apparition des capsulites rétractiles (blocage de l'épaule piquée). Sans parler des suspicions de cancers.

    Malgré ces études fiables, contestées par les multinationales pharmaceutiques et ignorées par les états (les enjeux financiers étants énormes), les médias (qui appartiennent en grande partie à ces multinationales) et certains gouvernements vont semer la terreur et inciter, à nouveau, la population à se faire vacciner... Pour le plus grand bonheur des 4 multinationales produisant ces vaccins, dont l'innocuité est aujourd'hui encore plus contestée...