trappistes

  • Dégustation du lundi (18)

    Voilà une dégustation du lundi (hors Clos) qui débutait on ne peut plus mal : 3 bouteilles de Spa Reine sur la table et 5 verres d'eau ! Du jamais vu en 10 ans... Et cela se poursuivi dès le début de la dégustation, puisqu'il nous fût offert (imposé) de goûter les Rolls des Trappistes, dans les verres ad hoc ! Une Westvieleren (10°2), suivie d'une Rochefort 10 (10°). Après quoi, on pu enfin en venir aux choses sérieuses : la dégustation de vins, avec hélas des verres noirs... Des verres que je n'apprécie pas du tout dans le sens où le plaisir de voir le vin, d'étudier sa robe, d'admirer ses larmes est absent. J'estime donc être volé d'un plaisir qui fait partie intégrante de la dégustation (bien que dans ce cas, les sens olfactifs sont peut-être plus développés...). La dégustation débuta avec un Riesling 95 Clos Saint Hune de Trimbach (nez corinthe et pétrole, bouche verte, fraîche et fort acide pour son âge). Suivi un vin épicé, alcoolisé, avec du fruit et une petite astringence en finale, que tout le monde affirma être une syrah ou une grenache, alors qu'il s'agissait d'un Côtes de Nuit ! Un Morey Saint Denis 1er Cru 2002 "La Forge". Du pur Pinot noir... Suivi alors un trio de flacons magnifiques, vraiment bien appréciés : La Fleur Petrus 98 en Pomerol, Léoville Las Cases 2003 en Saint Julien et La Mouline 2001 en Côte Rôtie de E. Guigal : magnifiques tous les 3 ! Puis, on goûta alors enfin cette fameuse cuvée spéciale en Sancerre 95 de Cotat "Les Monts Damnés" (plaisant, mais trop soufré, selon un vigneron enrhumé qui s'était échoué à notre table). Pour terminer avec un Vin de Voile 96 de Robert Plageoles à Gaillac, qui me fît fort penser au premier vin de la dégustation... mais c'était déjà la fin de cette soirée, ce qui explique peut-être cela... La suite lundi prochain.