semanciers

  • Le "Monsanto d'Or"...

     

    Une cinquantaine de faucheurs volontaires, opposés à la culture de maïs transgénique, ont remis ce samedi 28 février un "Monsanto d'or" à l'Afssa pour son récent avis selon lequel le maïs OGM du semencier américain ne présente pas de danger pour la santé humaine.

    "Pour nous l'Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) n'est pas indépendante, elle est aux mains des lobbies et des semenciers", a déclaré un porte-parole du mouvement lors de la remise du "prix" sur le stand de l'Afssa au salon de l'Agriculture. Embarrassée, une chargée de la communication de l'Afssa a pris le coussin noir sur lequel était juché un maïs en plastique pour le mettre de côté. Elle n'a souhaité faire aucun commentaire.

    L'Afssa a émis un avis mi-février selon lequel le maïs OGM Monsanto ne présentait pas de danger pour la santé humaine. Elle ne se prononçait en revanche pas sur la question de l'environnement et sur le risque de dissémination dans la nature entre cultures OGM et cultures non OGM. C'était sur ce dernier point, celui de l'environnement, que la France, au nom du principe de précaution, avait interdit début 2008 la culture de cette semence transgénique et déclenché auprès de l'Union européenne la clause de sauvegarde, suivant ainsi l'avis de la Haute autorité provisoire sur les OGM.