sans souffre

  • Dégustation du lundi (86)

    Dégustation animée, à 5, sur le thème des vins naturels, avec  2 blancs et 4 rouges au programme. Premier flacon, à la robe jaune paille, et au nez discret (servi trop frais?). En bouche, cela bouge bien, vif, sec, puis un peu de gras, sur des agrumes citronnés, virant à l'orange sur une belle longueur : Courge Vernie, Vin de Table, d'Olivier Lemasson (Les Vins Contés), cépage Romorantin.

    Second flacon, à la même robe jaune paille, et au nez oxydatif. La bouche est plus riche, avec du sucre résiduel. Mais, comme le premier, c'est un vin jeune en phase pré-fermentaire : on aimerait bien les déguster un peu plus vieux. "Bois sans soif", toujours en Vin de Table, du vignoble d'Elise Brignot (tombé en faillite) vinifié par Olivier Lemasson, en Chenin.

    On passe aux rouges, avec un premier vin à la robe foncée, et au nez très expressif, toasté, sur du lard, avec un petit côté cuit. En bouche, il se passe quelque chose, c'est sympathique, gentil, convivial, avec une bonne concentration, sans excès : 5 Vignes 2007 de Canet Valette ,en Saint Chinian.

    Quatrième flacon, à la robe très légère et trouble: c'est louche ! Au nez, de la croûte de pain. C'est toujours louche ! En bouche, du fruit qui pétille... Après mise au frais et dégazage, un nez de noix et une bouche de noix, avec une finale pas terrible du tout : "A ma guise" 2008 en Vin de Table, du Domaine Les Terres Promises de Christophe Comor. Cépage : Carignan, dans le Var.

    Cinquième flacon : robe noire, nez fruité, bouche : du jus, en finesse, et long. "Les Laurentides" 2007 du Domaine Gramenon en Côtes du Rhône Villages. Très frais pour un vin du sud.

    Dernière bouteille, à la robe noire également, et au nez évolué plaisant, sur du fruit, puis avec des notes de réduction qui remontent. En bouche, un vin cuit, sur du champignon, un peu sec en finale. Domaine Hauvette 2003 en Baux de Provence, de Dominique Hauvette, dont on apprécie bien plus le blanc, exceptionnel.

    La semaine prochaine, soirée anniversaire à 4, sans thème défini. Ce sera certainement très bien.