reve

  • New B : construisons ensemble notre nouvelle banque belge coopérative...

    Avec les parts à 20 € des 43.896 citoyens et l’apport de plus d’une centaine d’organisations partenaires, New B a entamé la création d'une toute nouvelle banque belge : une banque participative, transparente, sobre et dédiée à l'économie locale. Bref, tout le contraire des banques pourries actuelles.

    Le fait que tant de citoyens participent à la création de cette nouvelle banque (en achetant une part à 20 euros) démontre qu’il y a bel et bien un terrain fertile pour cette initiative, et que l'attente est grande de voir "une autre banque", une vraie. 

    Maintenant, New B prépare la construction en détail et finalise le dossier pour la Banque Nationale afin d’obtenir la licence.

    Comme coopérateur de NewB, vous disposez de toute une série de droits et d'avantages : participer à une initiative novatrice, faire partie d'un réseau social engagé, voter à l'assemblée générale, devenir actionnaire de la nouvelle banque, discuter sur le forum en ligne, participer aux forums locaux, réductions auprès des organisations membres, et obtenir un numéro de compte spécial.

    header_newb_04.png

    Il est temps de concurrencer toutes les banques actuelles, en créant notre banque, comme nous la voulons. En ayant un droit de parole et en votant les décisions à la majorité entre coopérateurs. Une banque sans dettes, éthique, locale, transparente, et sobre dans ses investissements. Quel changement ! Grâce à nous tous ! Plus de renseignements sur le site de New B : www.newb.coop ou sur http://www.twitter.com/newb_coop et http://www.facebook.com/newb.coop

  • On peut rêver...

    Alors qu'il fait froid, venteux et pluvieux chez nous, s'imaginer ce soir,  sur la terrasse du Mas du Langoustier, en plein été, pour savourer un somptueux repas, accompagné d'un magnifique Bandol, ou plus simplement d'un Côtes de Provence de l'île, iodé et solaire.

    rest.jpg


    Avec comme premier dilemme, le choix parmi les entrées, qui chantent la Provence :

    SOUPE DE POISSONS DE ROCHE, ROUILLE ET CROÛTONS   

    FILETS DE ROUGET POÊLÉS SUR UN FIN FEUILLETTÉ AU THYM, FONDUE DE TOMATES, CAVIAR D’AIL NOIR   

    RAVIOLI VAPEUR DE LANGOUSTINES ET DE FIGUES FRAÎCHES EN FEUILLE DE RIZ, VINAIGRETTE À LA FIGUE CONFITE 

    BEIGNET DE COURGETTE FLEUR, PURÉE DE CITRON CONFIT. 

    RAVIOLIS DE TOMATE CONFITES À LA PÂTE DE MOZZARELLA, CRÈME GLACÉE BASILIC, SALADE D’HERBES 

    Au niveau des plats (de poissons pour ma part), même dilemme :

    FILET DE LOUP RÔTI, PISTOU DE PISTACHE SOUS LA PEAU, CANNELONI D’AUBERGINE, ÉCUME DE PISTACHE 

    FILET DE SAINT PIERRE RÔTI, PAIN PERDU AU JUS DE BOUILLABAISSE, TOMATES CONFITES, ÉMULSION BOURRIDE   

    TOURNEDOS DE HOMARD, BEURRE DE ROUGAÏL FAÇON MAÎTRE D’HÔTEL, CÉBETTES GRILLÉES, ÉMULSION DE JUS DE CARAPACE 

    FILET DE TURBOT RÔTI, GRATINÉ DE JUS DE COQUILLAGE PERSILLÉ, MINI POIREAUX 

    Et on achève tout cela par un magnifique Plateau de fromages frais et affinés, au lait cru, évidemment. Avec la seconde bouteille de vin, juste avant d'aller faire une petite sieste bien méritée, à l'ombre d'un olivier, avec le clapotis de la mer toute proche...

    On peut rêver, non ? Bon, là-dessus, j'éteins le feu et vais me coucher sous une grosse couette d'hiver...

     

  • Vous en serez où, vous, en 2023 ?

    Petit exercice très intéressant pour les jeunes et les moins jeunes : se projeter dans l'avenir, avec ses rêves les plus fous, et voir comment y arriver.

    Plutôt que d'errer sur l'océan, au gré des vents, des marées et des tempêtes et vous laissez porter vers une vie qui ne vous enchante pas, en subissant les événements, pourquoi ne pas plutôt hisser une voile et suivre votre cap, celui que vous avez décidé de suivre.

    Seulement voilà, pas facile quand on est jeune de savoir où on veut aller et ce qu'on veut faire de sa vie...

    Le Gandalf, ce petit exercice, peut vous y aider ! Mettez-vous à l'aise et songez à votre vie en 2023 : je vis où, je fais quoi, je suis marié, j'ai des enfants ? Permettez-vous vos rêves les plus fous, et ne pensez qu'à des choses qui vous collent à la peau, que vous crevez d'envie de faire ou d'être. Notez tout.

    Juste après cela, prenez une photo de vous en 2018 : où en suis-je vers mon rêve de 2023 ? Qu'est-ce que j'ai déjà fait pour y arriver ? Je vis où, je fais quoi ? Je suis déjà marié ou pas encore ? Quelle part du chemin a déjà été franchie ?

    Pour terminer, vous décrivez ce que vous devez absolument faire d'ici à 2015 pour que la photo de 2018 soit réelle et exacte. Quelles études, quel pays, quelle type de conjoint, quelle langue dois-je apprendre, combien dois-je économiser ?

    Et là, sur papier, vous avez tout ce que vous devez entreprendre aujourd'hui, et dans les 3 ans à venir, pour que la photo de 2018 soit bien réelle, et que votre vision de 2023 se réalise ! Facile, non ? D'autant plus que quand on veut vraiment quelque chose, on l'a !

    La différence, c'est que désormais vous connaissez votre cap, et vous hissez la voile plutôt que de vous laisser porter. Et même si des tempêtes vous font dévier légèrement de votre cap, c'est toujours vous qui décidez où vous allez. Votre vie, comme vous l'aviez rêvée un jour d'été en 2013... Merci Bem !

  • 74.000.000 €....

    Vendredi prochain, il y aura 74.000.000 € à gagner à l'Euromillions. Parmi les joueurs, beaucoup doivent déjà faire des plans de ce qu'ils en feraient, s'ils devaient ramasser le pactole.

    74.000.000 €, c'est peu et c'est beaucoup à la fois. Cela ne fait que 7€ par belge, c'est à dire rien. Ou 74 € à chaque bruxellois, soit pas grand chose. C'est aussi le prix d'un très beau Yacht ou d'un Airbus A320. De 74 très belles villas ou de 300 beaux appartements.

    Cette somme équivaut également à un séjour de 246 ans, à 2, dans un hôtel VIP en Afrique, ou 102 ans de restaurants étoilés, midi et soir, chaque jour. C'est aussi le prix de 148.000 bouteilles d'un 1er Grand Cru Classé bordelais (soit 420 ans de plaisir à raison d'une bouteille par jour).

    74.000.000 €, c'est la somme à débourser pour 740 hectares de vignes dans le Var, ou 21 hectares de vignes sur un terroir mythique à Bordeaux. C'est aussi ce que coûterait la construction d'un hôtel **** de 450 chambres, ou l'achat de 3.500 hectares de plages au Brésil.

    Tout cela semble fort démesuré et inutile.

    Par contre, acheter quelques milliers d'hectares de forêt tropicale et en faire une réserve naturelle pour la protéger me semble déjà plus intéressant. Ou créer un énorme laboratoire d'analyses indépendant qui étudierait les ingrédients et composants de tout ce qui est en vente dans le monde (alimentaire ou non) et qui publierait ces analyses dans la presse et sur le net pour convaincre les multinationales d'abolir les produits dangereux ou nocifs pour la santé, et de viser la qualité. Ce qui pousserait les consommateurs à n'acheter que les produits sûrs. Ca, ce serait géant. 

    Allez, j'achèterai un ticket. Mais n'oubliez pas non plus qu'on s'appauvrit tous en jouant au Lotto. Comme d'habitude, le gros vainqueur, semaine après semaine, c'est l'Etat.