respirer

  • Décompresser...

    Après une année 2006 épuisante, j'ai décidé de m'accorder quelques jours de repos bien mérités dans le sud de la France, pour décompresser et me ressourcer. J'ai besoin de la mer, du soleil, des senteurs méditerranéennes, de l'accent reposant et chantant des gens de là-bas. Et pour ne rien gâcher, on y mange délicieusement bien. Nice est une superbe ville, animée, avec ses vieux quartiers, ses marchés odorants, et ses restaurants. Il y a bien entendu le Chantecler, mais il y a aussi Don Camillo, Le Colonial Café, Aphrodite, le Kei's Passion, Les Epicuriens, Jouni et encore bien d'autres. Voici quelques entrées et plats servis pour le moment à l'Aphrodite : Grosses langoustines rôties à la fleur de Thym, figues et poivrons grillés au jus de volaille. Ravioles d'aubergines aux pommes rôties, sorbet verveine et craquant de Roudoudou. Cromesquis de brandade de morue et coquille Saint Jacques, crème de potimarron, gnocchi à la crème de noix, ail confit et persil plat. Krispy de Brousse fraîche aux girolles et huîtres, pourpier d'hiver et vinaigre noix. Peut-être le dernier cabillaud cuit à l'unilatéral, huile d'olive citrino, crémeux de cocos de Paimpol, fruits secs grillés, poudre de cèpes et jus de volaille. Filet de St Pierre au four, réglisse et pistou, artichauts violets aux citrons confits et salade d'herbes. Que du bonheur dans tous ces plats, où l'été n'a pas fini de chanter. Des ingrédients de première qualité, cuisinés à la provençale, pour une extase gustative de premier ordre. C'est sûr, je reviendrai gonflé à bloc (dans les 2 sens du terme...). D'autant plus que je me laisserai certainement allé dans quelques petites dégustations de vins locaux (notamment à La Part des Anges). Bref, je vais décompresser. Et je vous souhaite d'en faire autant, avant d'attaquer 2007 !