radiofréquences

  • Le portable responsable d’une tumeur au cerveau, selon les juges italiens...

    Les radiofréquences des téléphones portables peuvent provoquer des tumeurs au cerveau. C'est ce que vient de reconnaître la Cour suprême de cassation italienne, qui considère que la tumeur qui s'est développée dans le cerveau d'un ancien directeur financier d'une multinationale est la conséquence directe de l'usage intense de son téléphone portable. 

    Pendant douze ans, six jours sur sept et entre cinq et six heures par jour, ce cadre avait le téléphone collé à l'oreille. Et c'était pour le boulot. Les juges italiens classent cette tumeur comme « maladie professionnelle » et condamnent l'organisme d'assurance sociale dont dépend cet ex-manager à lui verser une pension d'invalidité. Depuis une opération d'urgence, cet homme est en effet partiellement paralysé du visage. 

    L'eurodéputée EELV Michèle Rivasi, également vice-présidente du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) rebondit sur ce sujet et estime qu'« il est grand temps de reconnaître les dangers de la téléphonie mobile en France ». 

    Elle rappelle dans un communiqué qu'« en 2011, les experts du Centre international de recherche sur le cancer ont conclu que l'usage du portable pouvait être cancérogène pour l'homme. La décision de la Cour suprême italienne conforte également les résultats de l'étude Interphone, selon lesquels l'usage intensif du téléphone portable favorise le développement du gliome, un cancer du cerveau ». 

    Une proposition de loi sera présentée à l'Assemblée nationale en novembre par Laurence Abeille, au nom du groupe des écologistes. Ce texte visera à réduire l'exposition des personnes aux champs électromagnétiques. D'ici-là, pensez aux oreillettes." (Article d'Alexandra Bogaert sur le site de terraeco.net).

    Cela fait des années que je le crie haut et fort sur ce blog, mais sans beaucoup de résultats semble-t-il..., l'attrait pour ce gadget technologique étant plus fort que la crainte de se taper une petite tumeur... Allez comprendre...

    En attendant, limitez la durée de vos appels, et le nombre d'appels. Ne dormez pas à côté de ce GSM, utilisez une oreillette câblée, évitez le Wi-Fi, évitez de téléphoner en voiture, et achetez-en un dont l'émission d'ondes est la plus faible possible.