principe de precaution

  • Vous en mangez, sans le savoir...

    Et oui, vous êtes opposé aux OGM, et vous n'arrêtez pas d'en manger, sans le savoir ! Reprenant le document de Greenpeace, dont vous trouverez le lien dans le précédent article, voici quelques produits que vous consommez tous les jours et qui en contiennent, à votre insu !

    Jambon d'Aoste, Cochonou, Croq'sec, Herta, Justin Bridou, Winny (Cora), Rosette de Lyon sont bourrés d'OGM. Au niveau lait : Bridel, Candia, Lactel, Président, Régilait et Viva en sont bourrés aussi. Et au niveau beurre, les marques Candia, Célia, Bridel, Bridelice et Bridelight (Lactalis), Carrefour, Cora, Elle & Vire, Fleurette (Yoplait), Primevère (Lactalis), Président et Winny (Cora) ne font pas mieux !

    Quant aux Actimel, Activia, Danacol, Danao, Danette et Dany (Danone), ils en sont bourrés également, tout comme Bonne Maman (Andros), Fjord, Carrefour et Cora ! Sans parler de Flanby, Frutos, Gervita,Gloria, Ile Gourmande, Jockey, Kido, La Laitière, P'tit Gourmand, Paniers de Yoplait, Perle de Lait, Petits Filous, Senoble, Sveltesse, Taillefine, Terre et Saveur et même Yop !

    Pour les crèmes glacées, évitez Ben & Jerry (Unilever), Bounty, Snickers, Twix et Mars glacés (Masterfoods), Brossard, Carte d'Or et Cornetto (Unilever), Gervais (Danone), Häagen-Daz, La Laitière (Nestlé), Miko, Mystère et Winny (Cora).

    Au niveau sauces, oubliez Amora et Maille (Unilever), Buitoni et Maggi (Nestlé), Lesieur (Campbell), et les sauces Uncle Ben's (Masterfoods). Et au niveau soupes, faites-en autant avec Royco minute soup et Liebig (Campbell) et Maggi (Nestlé).

    Je terminerai avec les céréales, bourrées, elles aussi, d'OGM : Cheerios, Chocapic, Crunch et Fitness (Nestlé), Spécial K et Smacks Trésor (Kellogg's). Même le Nesquick (Nestlé) en contient ! Et les chocolats et confiseries After Eight, Carambar, Crunch,, Côte d'Or, Ferrero Rocher, Galak, Kinder, Kit-Kat, La pie qui chante, Lion, Lutti, Milka, Nutella, Quality Street, et Smarties.

    Je passe tous les autres secteurs alimentaires (fromages, plats préparés, surgelés, poissons, aliments pour bébés, etc.), car c'est la même constatation : les multinationales agro-alimentaires nous inondent d'OGM, sans que nous puissions le savoir, puisqu'elles ont obtenu l'autorisation des autorités de ne pas le faire figurer sur la liste des ingrédients ! Et la consommation d'OGM n'est pas anodine : les expériences animales le prouvent.

    Sachez que le cahier des charges de l'agriculture biologique exclut les OGM à tous les stades. Par contre le Label rouge, n'exclut pas systématiquement l'utilisation de produits OGM. Vérifiez au cas par cas sur le site de Greenpeace. A noter que de nombreux fromages AOC et volailles fermières sont sans OGM.

    Plus que jamais, appliquons le principe de précaution, et tournons-nous vers les produits naturels et bio, Terriens, il en va de votre santé. Et il est temps d'agir...