porc

  • Pas bon mon pâté ?

    Les magasins et supermarchés se débarrassent ce dimanche de tous leurs produits à base de viande de porc produits en Irlande, après la découverte de dioxines dans des échantillons de graisse de porc. L'Irlande exporte sa viande de porc vers de nombreux pays. Les ministères irlandais de la Santé et de l'Agriculture ont conjointement annoncé samedi le rappel ou la destruction de tous les produits alimentaires fabriqués à base de porc irlandais, depuis le 1er septembre. Ils ont découvert des dioxines potentiellement dangereuses dans des échantillons de graisse de porc et dans la nourriture donnée aux animaux, à des niveaux dépassant de 80 à 200 fois la limite de sécurité sanitaire. Les dioxines, présentes à l'état naturel et assimilées par les animaux via leur nourriture ou leur environnement, s'accumulent dans la graisse. Si elles sont ingérées par des êtres humains en volume important et pendant un certain temps, elles peuvent aboutir à une augmentation du risque de cancer. Ce qui est à nouveau terrible dans cette affaire, c'est que : 1.) c'est l'Irlande qui donne l'alerte (et pas la France ou la Belgique : que font nos services vétérinaires et les organismes de sûreté alimentaire?). 2.) tardivement, puisque cela concerne des produits de début septembre ! 3.) Aucun porc vivant en provenance d'Irlande n'a été importé en Belgique au cours de l'année 2008, a indiqué dimanche l'Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA), alors qu'une autre source cite : Certains produits à base de porc irlandais contaminé ont été découverts en France et en Belgique au cours de contrôles à la frontière, a indiqué dimanche Rodney Evans, le spécialiste en chef de la toxicologie de la FSAI. Ces produits provenaient de carcasses irlandaises qui avaient été découpées aux Pays-Bas avant d'être réexportées vers la France et la Belgique ! Bref, comme d'habitude, on nous mène en bateau ! Appliquons donc le principe de précaution et n'en consommons plus. Sauf, bien entendu, les charcuteries préparées par votre boucher local, avec des porcs achetés chez le fermier du coin. Achats de proximité : vous savez ce que vous mangez !