pommard

  • Dégustation du lundi (3)

    Me voilà revenu, sain et sauf, de notre traditionnelle dégustation à l'aveugle du lundi ! Surprise avec ce Mauzac nature (vin de table de France) de Robert et Bernard Plagioles à Gaillac : presque du cidre, avec plein de levures mortes. Seconde surprise avec un Sancerre "Les Monts Damnés" d'Henry Bourgeois 1975 : difficile à définir, à part un sous-sol calcaire. Puis, plus classique, un Condrieu 2001 "Clos Boucher" de Dellas, vin idéal pour accompagner des asperges. On monte encore d'un cran ensuite, avec une Côte Rôtie "La Landonne" 1993 de Guigal (8,5/10), et puis, avec un Pommard 1er Cru 1997 "Clos des Epeneaux" du Comte Armand, qui est un monopole (= seul propriétaire pour cette parcelle) : 9/10. Et on a terminé par un Nuits-Saint-Georges 2004 1er Cru "Clos des Argillières", vin biodynamique, que je trouve personnellement moins bons que les précédents, et que je voudrais bien boire plus vieux pour voir comment il évolue... Depuis bientôt 10 ans, nous nous émerveillons le lundi soir devant quelques flacons à découvrir. Et c'est chaque fois différent : le vin, le terroir, la région, la vinification, le vigneron, une même vieille bouteille débouchée en même temps, c'est chaque fois différent au nez, à la bouche, au goût. C'est cela la richesse, la biodiversité, l'anti-mondialisation : c'est cela qu'il faut préserver ! Quel plaisir, à chaque fois renouvelé !