polonium-210

  • Polonium : élément radioactif rare ou isotope commun ?

    LONDRES (AP) -- Le polonium, élément radioactif rare qui a causé la mort par empoisonnement de l'ex-espion russe Alexandre Litvinenko, est mortel même en très petites quantités: moins d'un gramme suffit à tuer. Il n'est cependant mortel qu'en cas d'ingestion. Une fois ingéré, cet élément que l'on trouve à l'état naturel dans la croûte terrestre mais qui est également produit dans les réacteurs nucléaires, émet un type de radioactivité qui est le plus nocif connu, capable d'altérer l'ADN humain. Manipuler du polonium exige donc d'énormes précautions. "Le poison a probablement été fabriqué dans un établissement extrêmement spécialisé", note le docteur Derek Hill, expert en radiologie au King's College de Londres. "Cà n'est pas le genre de choses que vous pouvez fabriquer dans votre garage". Cà, c'est ce que l'on pouvait lire hier. Aujourd'hui, selon l'afp, le professeur de physique Peter D. Zimmerman, du même King's College de Londres, affirme lui, "que le polonium-210 est un isotope industriel assez commun" ! Faudrait peut-être qu'ils se mettent d'accord, ces deux-là ! Et il ajoute que cette substance sert notamment à ioniser l'air pour dissiper l'électricité statique des vêtements. Les brosses antistatique peuvent contenir jusqu'à 10% d'une dose létale de polonium-210 ! Voilà encore quelque chose qui n'est assurément pas noté sur l'étiquette des brosses antistatiques... On nous cache des choses, plein de choses ! A tout choisir, je préfère encore quelques décharges d'électricité statique...