pitoyable

  • Dégustation du lundi (10)

    Et voilà, de nouveau de retour d'une dégustation à l'aveugle, comme tous les lundis... Ce soir, le thème était d'avoir "Chambertin" sur l'étiquette... On pensait partir sur de bonnes bases, et pourtant...Le premier fût un Gevrey Chambertin cuvée vieilles vignes 1995 du Domaine Charlopin-Parizot, le second, un Gevrey Chambertin "vieilles vignes" 1996 de Jean-Michel Guillon, le troisième, un Mazis Chambertin Grand Cru 1997 du Domaine Maume, le quatrième, un Charmes-Chambertin Grand Cru 96 de Pierre Bourée & Fils, et le cinquième, un Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2000 de Lucien Le Moine. "Pitoyable" est le commentaire de Jean-Mildiou. "T'as joué au lotto et t'as perdu" est celui de Laurent... Bref, rien de très fameux dans tout cela ! Cela confirme mon opinion sur les Bourgognes rouges : une très belle bouteille sur 100 et 99 déceptions... Juste pour vérifier notre palais, Thomas a ouvert un Echezeaux Grand Cru 1998 de Daniel Bocquenet, qui s'est confirmé meilleur que tout le reste. Bref, grande déception, pour des bouteilles dont certaines valent 40 à 70 euros ! Pour ce prix-là, il y a quand même moyen de bien prendre son pied dans d'autres régions viticoles ! Lundi prochain, nous comparerons les grands bourgognes rouges aux grands bordeaux rouges; On prendra au moins son pied avec la moitié des bouteilles... A suivre...