pecheur

  • Je voudrais être ce pêcheur...

    Et voilà, encore une semaine de bouclée. Je suis crevé, je n'ai pas arrêté de courir toute la journée. J'ai abattu un de ces boulots ! Je suis mort. Quelques fois, je me demande à quoi tout cela rime ? Oui, j'ai été efficace, oui je suis content de ces choses rondement menées, oui, on a bien avancé, mais est-ce que c'est ça, la vie ? Je voudrais plutôt être ce pêcheur crétois qui m'a dit : " Vous les citadins pressés des grandes métropoles, vous avez peut-être de belles maisons, de belles voitures, de belles montres, mais moi, je vois tous les jours le soleil se lever et se coucher sur la mer, et je préfère cela !" Ou je voudrais être ce pêcheur de l'île de Taquile sur le Lac Titicaca (4.000 mètres d'altitude) au Pérou, seul, dans sa barque au coucher du soleil, qui artisanalement, essaye de ramener quelques poissons pour nourrir le village, organisé en communauté. Je voudrais être ce minuscule petit point noir perdu sur l'immensité cuivrée des eaux, qui s'étendent à l'infini. C'est peut-être ça, la vie ?