passivite

  • Record battu...

    C'est sans la moindre hésitation que Marc Vandiepenbeeck, de l'Institut Royal Météorologique, a confirmé, que l'automne 2006 (qui couvre la période septembre-octobre-novembre) sera le plus chaud de l'histoire. "Je ne dispose de données que pour les 174 dernières années mais en me basant sur les lois statistiques, je me permets de faire la déduction suivante : un phénomène comme celui que nous vivons ne s'est pas produit depuis 500 ans" affirme Marc Vandiepenbeeck. La période de retour est hors normes. Le caractère très exceptionnel (période de retour une fois tous les 100 ans) est dépassé. Du jamais vu ! Il estime que la température moyenne de l'automne 2006 tournera autour des 13,7°, alors que la normale est de 10,4° ! Jusqu'à présent, l'automne le plus chaud était celui de... 2005, avec une température moyenne de 12,3°. Le précédent record, tout frais si l'on ose dire, a été pulvérisé. Pour l'anecdote, on indiquera que l'automne le plus froid a été celui de 1887, avec une température de 7,3°. Si on en est arrivé là, c'est essentiellement grâce aux mois de septembre et d'octobre. Septembre 2006 a été le plus clément depuis que les prévisions existent à Uccle, avec une température moyenne de 18,4° alors que la normale est de 14,6°. Dans la foulée, octobre ne fut pas mal non plus avec ses 14,2° pour une température normale de 10,5°. Et novembre tient la route. On devrait atteindre une moyenne de 8,3° degrés, ce qui est plus que la normale, de 6,1°. "Ce record entre très certainement dans le cadre du réchauffement global, qui n'est désormais plus contestable", explique le climatologue. Et ces constatations journalières alarmantes, qui devraient faire bouger, ou plutôt bondir notre gouvernement, l'Europe, le monde entier, avec des prises de mesures radicales vis à vis des dégagements de CO2, restent sans réactions... Même lors du sommet de Nairobi, qui devait définir l'après Kyoto, rien n'a été décidé : trop d'argent est en jeu ! Et c'est ainsi que notre petite planète, et notre minuscule espèce humaine (pour ne parler que d'elle) va à sa perte... Terriens, il est grand temps d'agir...