nuisances

  • Lettre ouverte au patron de Brussels Airport et aux politiciens...

    Dans un article publié ce samedi dans La Libre, Arnaud Feist, patron de l'aéroport de Zaventem, milite pour que "la nuit", telle que définie aujourd'hui (de 23H00 à 06H00) ne soit pas changée, car de 22H00 à 23H00 et 06H00 à 07H00, il y a 17.000 vols par an qu'on devrait supprimer... Et il ne parle même pas des vols de nuit (après 23H00), qui sont nombreux... et tout aussi dérangeants.

    Monsieur Feist, pourriez-vous imaginer qu'à partir de demain vous auriez deux nouveaux voisins. L'un qui tond sa pelouse tous les soirs entre 22 et 23H00, et le second qui fait des essais avec sa Ducati 750 dans votre rue tous les matins de 6H00 à 7H00, week-ends compris.

    Dans les 2 cas, ne porteriez-vous pas plainte auprès de la police pour tapage nocturne ? Rassurez-vous, moi aussi. Alors expliquez-moi de quel droit, tous les matins, durant toute l'année, je suis réveillé à 5H59 par les réacteurs vrombissants d'une série d'avions pressés de partir ? Ma nuit à moi dure plus longtemps, et surtout le week-end. Et vous l'écourtez quotidiennement depuis des années. De quel droit ?

    Je pense que votre liberté s'arrête où commence celle des autres. Il va donc falloir trouver des solutions et arrêter de perturber le sommeil de milliers de bruxellois, mais aussi cesser ces nuisances sonores importantes et ces vols à trop basse altitude durant la journée, au-dessus de la région la plus peuplée aux alentours de Zaventem.

    Nice ne peut être survolé qu'à une altitude de 2000 mètres, malgré le fait que l'aéroport soit quasi dans la ville. La même mesure devrait être appliquée au survol de Bruxelles.

  • Vols annulés : quel bonheur !

    Cela doit bien faire 10 ans que je n'ai vécu un samedi matin aussi calme, sans être réveillé par ces dizaines d'avions décollant de Zaventem et survolant, évidemment, Bruxelles pour la plus grande joie de ces habitants !

    Sont annulés, ce samedi matin, les vols de 03H15 vers Sharm El Sheik et 03H20 vers Oujda, ceux de 4H50 vers Marakech et 5H50 pour Bodrum et Tenerife, puis la série infernale qui réveille tout à fait la moitié de Bruxelles : 5H55 Alicante et Malaga, 6H00 Bodrum et Djerba, 6H10 Santa Cruz, 6H15 Rome, 6H25 Amsterdam, Turin, Venise, et 6H30 Barcelone, Lisbonne, Malaga, Nice, Palerme et Paris. C'est en général à cette heure-là que vous vous levez, vu l'impossibilité de se rendormir..., d'autant plus que vous savez qu'une autre quinzaine d'avions bruyants suivent dans l'heure qui suit ! 

    Ce matin, rien ! Le calme absolu. Un luxe (provisoire) qui nous permet, sereins, de profiter du chant des oiseaux et de la quiétude normale d'un samedi matin.

    C'est à ce moment qu'on réalise à quel point le survol de Bruxelles par les avions de Zaventem est empoisonnant, et transforme notre belle ville en un endroit bruyant, pollué et invivable. Un scandale politique, je vous le dis ! 

    Et gare au premier avion qui décollera : ses moteurs vont s'arrêter (à cause des poussières volcaniques) et il tombera comme une pierre sur notre belle ville... Mais d'ici-là, on devrait encore avoir, au moins, 12 bonnes heures de calme : profitons-en !

     

  • Avions, il faut savoir...

    Vous devez savoir qu'en fin de session au parlement bruxellois le 23 juin dernier, la résolution de Serge de Patoul (MR-FDF) demandant l'application des astreintes pour faire cesser les infractions a été rejetée par le PS, le cdH et Ecolo. Pour celles et ceux qui ne dorment plus, c'est bon à savoir, avant les élections... Ces partis portent très peu d'intérêt au problème crucial du survol de Bruxelles : leurs représentants ne doivent assurément pas habiter la région bruxelloise ! Il est aussi intéressant de constater que, par sa plaidoirie, un parlementaire flamand démoli les arguments de Serge de Patoul, et par la même occasion, l'arrêt de la Cour d'appel (qui condamne l'Etat belge à faire cesser les infractions constatées sous peine d'astreinte fixée à 25.000,00 euros par infraction) en criant haut et fort que Zaventem, c'est la flandre toute entière, et qu'il y a d'autres moyens de régler ce problème ! Quand je vous disais que le politique manipule le judiciaire, et contourne à sa guise les arrêts rendus... Bruxellois, il va falloir agir...