non greffe

  • Henry Marionnet

    Et à propos d'Henry Marionnet, pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, il faut savoir que c'est un vigneron exceptionnel. En 98, il acquiert la parcelle d'un voisin, plantée en 1850, n'ayant pas été décimée par l'épidémie de Phylloxéra de 1870 qui tua tout le vignoble français. Cette parcelle ne fût donc pas greffée à l'aide de porte-greffes américains, comme ce fût le cas pour le reste du territoire français. Constatant que le vin issu de cette parcelle non greffée était plus dense et plus long que celui de la parcelle voisine greffée, il décida de modifier l'encépagement de son vignoble dans ce sens, en riquant de tout perdre en cas de Phylloxéra (les porte-greffes américains protégeant les ceps de vignes de cette maladie). Les vins d'Henry sont veloutés, gras, riches, tout en maintenant une certaine vivacité. Cela signifie que le porte-grffe américain, introduit en France après l'épidémie de Phylloxéra, modifie le style et la saveur du cépage originel... Visitez le site de ce grand Monsieur.