menu

  • Brasserie des Etangs Mellaerts...

    Déjeuner fort décevant, Brasserie des Etangs Mellaerts ce dimanche midi.

    Tout d'abord, quelques minutes à peine après avoir commandé, arrivent déjà les entrées, alors que les boissons ne sont pas encore servies. Il nous faudra encore attendre 5 bonnes minutes pour que soit servi le vin, un Château Bouscaut en Pessac Léognan.

    La carte annonçait un 2007 ou un 2008, et c'est un 2006 qui fût servi, à une température avoisinant les 22° ! Imbuvable car trop chaud. Mal mis au frais dans un seau à glace avec un  peu de glace pillée au fond, sans eau, il n'atteindra sa température idéale qu'en fin de repas, après avoir demandé qu'on remplisse ce seau à glace correctement...

    Côté carte, nous avons été tenté par "Les incontournables croquettes de crevettes grises".  A contourner sans hésiter : c'est fade, sans goût et chiche en crevettes.

    Pour suivre, "Le filet de bar rôti, beurre au vin d’Alsace et maki de choucroute" qui fût servi sans beurre au vin d'Alsace ni maki de choucroute ! Juste quelques légumes primeurs, sans sauce et deux petits filets de Bar d'élevage... Nouvelle déception !

    Quant à "L’entrecôte irlandaise, sauce au choix, frites", ce n'était pas terrible non plus. Vraiment rien d'exceptionnel. Seul, "Le wok de légumes, sauce aigre-douce et menthe fraîche" fût apprécié à sa juste valeur.

    Dans ces conditions, nous fîmes l'impasse sur les desserts. Et même si le vin ne fût pas compté dans l'addition, nous nous voyons mal  retourner déjeuner dans cette usine.

    La Brasserie du Prince d'Orange, qui appartient au même groupe "Restauration Nouvelle" ne vole pas plus  haut. Dommage, tous ces endroits typiques de Bruxelles, rachetés par des groupes financiers, et transformés en usines à pognon avec nourriture standardisée.

  • Le Flore à La Panne...

    Les amuse bouche du Flore

    ****

    Les noix de St. Jacques poêlées, crème de cardamone, quinoa au vert et émulsion de crevette

    ****

    Demi-homard  rôti au four, champignons des bois, sauce carapace et pâtes fraîches

    Ou

    Le dos de cabillaud en croûte de perle du Japon et kroepoek, purée d’échalote et bâtons de citronnelle

    *****

    La poire pochée, bavarois au miel et pain d’épices, glace à la poire et chocolat


    Voilà l'appétissant menu dégusté au Flore à La Panne, ce week-end, au prix de 34 euros.

    Un restaurant gourmand, au personnel sympathique, avec des patrons passionnés en salle : elle au service table, lui au service vins. Côté vins, un excellent Bourgogne blanc 2005 de Faiveley à 27 euros, et un magnifique Graves rouge 2001 dont j'ai oublié le nom, mais voisin de Pape Clément, à 30 euros. C'était vraiment bon, gourmand, recherché, fin. Parfait, quoi ! Beaucoup de plaisir, et à recommander, dont acte.

  • Ars Vinorum, Sheltema et Belga Queen...

    Mon avis sur 3 restos essayés récemment. Ce midi, déjeuner à l'Ars Vinorum, Rue de la Reinette à Bruxelles (perpendiculaire à la Rue de Namur) : petit resto italien très sympa, tout en simplicité, mais avec de fort bons produits et une magnifique carte de vins italiens à petits prix. Superbes antipasti, risotto aux cèpes à mourir, Nebbiolo très convenable à 18 euros, sans oublier les délicieux desserts typiquement italiens. A recommander. Le second, le Sheltema, représentait pour moi la meilleure maison de l'Ilot Sacré. Ce n'est plus le cas. Croquettes de crevettes fort décevantes (croûte molle et trop épaisse, et farce bisquée effaçant toute la finesse de la crevette grise). Raie meunière ridiculement petite et fine, et me semblant avoir été surgelée : où sont ces belles raies bouclées au filet épais et blanc, et au goût si fin? Pas là en tout cas ! Et quand vous demandez ce qu'est le "Blanc de Turbot" à la carte, le garçon vous répond que ce sont des chutes de turbot ! A ce prix-là, ils ne vont pas en vendre des masses... Le troisième, toujours égal à lui-même : le Belga Queen. Lunch à 16 euros avec un superbe et copieux tartare de saumon en entrée, et un fort beau filet de Colin en plat sur une purée de rattes et ses petits légumes. Vraiment bon. Seul souci, le prix du vin au verre. Mais quand on aime, on ne compte pas, c'est bien connu.