mauvaise chaine de distribution

  • Dangereux LIDL ?

    18 ONG de 14 pays européens demandent à la chaîne de supermarchés discount LIDL de « réduire fortement la contamination par les pesticides des fruits et des légumes vendus dans ses magasins et également de vendre des produits biologiques, ceci dans toutes ses branches européennes ». En résumé, les ONG veulent que l’entreprise généralise les bonnes pratiques qu’elle a mis en œuvre en Allemagne, suite à la campagne de Greenpeace qui l’accusait de ne faire aucun effort pour réduire la présence de résidus de pesticides dans ses fruits et légumes. Début 2006, LIDL a ainsi mis en place un système de contrôle de qualité sur ces produits, incluant une nouvelle norme qui dépasse les exigences de la réglementation. La présence des résidus de pesticides a ainsi été fixée à un tiers des limites maximales autorisées en Allemagne. Par ailleurs, LIDL a également commencé à vendre des produits issus de la filière biologique dans tous ses magasins allemands et a annoncé qu’il vendrait des produits certifiés. « Le programme de réduction des résidus de pesticides de LIDL semble être limité à LIDL Allemagne. Mais les résidus de pesticides dans les aliments frais sont présents dans tous les pays d’Europe et parfois dépassent même les Limites Maximales en Résidus autorisées, ce qui est souvent le cas pour la France ». déclare François Veillerette, Président du MDRGF (Mouvement pour le droit et le respect des générations futures), ONG relayant la campagne en France. La dernière enquête européenne sur les résidus de pesticides dans les aliments végétaux montre en effet que plus de 5% de tous les échantillons testés ont dépassé le seuil légal des résidus de pesticides. Presque la moitié de tous les échantillons contiennent par ailleurs au moins un pesticide. Si LIDL a pu le faire en Allemagne, il peut le faire ailleurs aussi ! Bref, évitons LIDL en Belgique, ou allons faire nos courses en Allemagne...