lobbies agro-alimentaires

  • Alimentation : un système devenu fou...

    Il y a eu en janvier, le livre coupe-faim de Jonathan Safran Foer "Faut-il manger les animaux?" (Editions de l'Olivier). Puis début février, une campagne de France Nature Environnement pour dénoncer les ravages de l'agriculture intensive. Au même moment sort "Le livre noir de l'agriculture : Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement", d'Isabelle Saporta (Editions Fayard).

    Arte a ensuite diffusé le 15 mars "Notre poison quotidien : comment l'industrie chimique empoisonne notre assiette", documentaire de Marie-Monique Robin (Auteur du "Monde selon Monsanto" aux Editions La Découverte en 2009).

    Enfer des usines à bestiaux,cultures aspergées de pesticides, produits alimentaires gorgés de chimie, il s'agit à chaque fois de constats accablants.

    Et avec tout ça, on mange quoi ? Dans les grandes surfaces, on décrypte la liste des ingrédients. Redoutable lecture qui vous fait abandonner l'immense majorité des plats préparés, des viennoiseries industrielles, des quatre-heures des enfants, etc.

    Au rayon fruits et légumes, on lorgne sur le Bio; au rayon viande, on passe son chemin et on devient fidèle - deux jours par semaine- à son boucher de quartier; au rayon poisson, on hésite entre diversification de l'alimentation et risque de métaux lourds...

    Tous ceux qui se sont penchés sur les méfaits industriels de notre alimentation affirment que le pouvoir est désormais entre les mains des consommateurs.

    Jonathan Safran Foer et Marie-Monique Robin pointent un système devenu fou, des lobbies sur-puissants, des experts rarement indépendants et des politiques qui laissent faire. Terriens, il est temps d'agir...

    Article paru dans Le Monde Dossiers et Documents N° 411 de Septembre 2011 "Le grand n'importe quoi".