grande bouteille

  • Dégustation du lundi (103)

    La dégustation prévue pour ce soir s'est transformée en une grande discussion à 3, l'un des nôtres rencontrant actuellement quelques soucis préoccupants, et les 2 autres comparses étant absents.

    Ceci n'empêcha nullement de déguster à l'aise une première bouteille à la robe rubis et au nez bien mûr sur un fort bel élevage. La bouche, encore plus impressionnante que le nez, est toute toute belle : c'est crémeux, concentré, sur de la framboise mûre et des mûres. Un magnifique bourgogne dans toute sa plénitude : un grand plaisir. Morey-Saint-Denis 1er Cru "Clos de la Bussière" 2003 du Domaine G. Roumier, propriétaire à Chambolle-Musigny. Toute grande bouteille terminée sur le champs.

    On en ouvrit donc une seconde, à la robe rubis elle aussi, mais un peu plus évoluée, et au nez plus boisé et au fruité plus acide. La bouche, ronde, plus acide et moins fruitée, présente des notes de cuir et d'alcool, et de la sécheresse en finale. C'est beaucoup moins plaisant que le premier : Chambolle-Musigny 2002 de Jean-Michel Guillon, récoltant à Gevrey Chambertin.

    Espérons que ces soucis s'envolent, que ces absences cessent et que les dégustations du Clos à 5 reprennent bientôt leur cours normal, car plus on est de fous, plus on s'amuse. Et surtout, plus il y a de bouteilles...