générosité

  • Dégustation du lundi 150

    150 ème dégustation du lundi à 3, mais quelle bonne soirée !

    Avec un premier vin à la robe claire et au beau nez ample, gras, frais, sur des lychees et du pamplemousse rose. La bouche est longiligne, comme sur des rails, pas très en chair, mais avec une belle tension, puis une finale amère dans le fin fond du palais, qui te pousses à en reboire. On est sur du citron, des huîtres et des écailles, avec un côté océanique : Silex 2004 en Blanc Fumé de Pouilly de Didier Dagueneau, disparu il y a déjà 3 ans. Fort belle bouteille.

    Second flacon à la robe noire et au nez étranger (= hors France), maquillé, avec un boisé bien présent. En bouche, une belle matière veloutée, crémeuse, sur un fruit merloté qui ressort avant d'être rattrapé par le bois. L'un d'entre nous évoque un Pomerol 2008 très travaillé. Après l'exubérance du début, ce vin fort technique devient plus calme, avec un boisé trop présent : Château Soutard 2008 Grand Cru Classé en Saint Emilion. Ce vin qui n'appartient plus à la famille de Ligneris a perdu sa finesse et son fruité, et est devenu hyper-technique et boisé. Fort dommage.

    Troisième flacon de la soirée, à la robe noire également et au superbe nez de violette, de petits fruits mûrs, avec un petit côté sud mais aussi avec beaucoup de fraîcheur, et des notes grillées et fumées. En bouche, c'est magique : des tannins fins et nobles fondus, un fruit tout en finesse, et ce côté violette et garrigue, avec des notes d'olives. Délicatesse du fruit  et générosité du soleil sans excès, avec un vigneron qui a compris et maîtrise sa vendange : l'état de grâce. Domaine de La Tour de Bon, Cuvée Saint Ferréol 2007 en Bandol. Magnifique et harmonieux, et en plus, en vin naturel ! Très belle bouteille.

    La suite lundi prochain, pour une double soirée anniversaire...