fecondite

  • Journée sous la couette...

    Voilà un temps à ne pas mettre le nez dehors, bien que 7.000 malheureux affrontent, depuis 15 minutes, cette météo pour participer au Marathon de Bruxelles... Bon courage. Et à propos de couette, je lis dans le Monde une dépêche de l'AFP qui annonce que "57,8% des jeunes espagnols ont un sperme de mauvaise qualité et présentent des signes de sous-fécondité. L'étude montre aussi que les jeunes originaires des zones les plus industrialisées sont les plus touchés. Les chercheurs expliquent ce phénomène par l'exposition, dès le stade embryonnaire, à des produits chimiques, et notamment à des perturbateurs endocriniens." On en trouve dans les pesticides, et donc sur la plupart des fruits importés d'Espagne (pêches, nectarines, tomates, agrumes,etc .). Une fois de plus : vive le Bio ! Et je ne comprends pas le laxisme des autorités sanitaires européennes qui viennent de voter une loi, augmentant encore ce taux de pesticides autorisé ! Heureusement, des associations attaquent la commission européenne en justice pour modifier à la baisse les normes de ce nouveau décret. Dans le même journal, un article analysant les liens entre cancers et pollution. Entre 1980 et 2005, l'incidence des cancers s'est accrue de 35% pour les hommes et de 43% pour les femmes. Des travaux estiment qu'environ 1.300 à 1.900 décès par cancer du poumon pourraient être évités chaque année dans 23 villes européennes si les niveaux de PM2,5 (particules fines) étaient ramenés respectivement à 20 et à 15 micro grammes par millimètre cube. Or, l'Europe s'est dotée d'une norme de 25 micro grammes pour 2010, et qui sera contraignante en 2015 ! Pas très sérieuse, cette commission européenne ! Ces particules fines sont rejetées par les moteurs des voitures diesel, les chaudières et les activités industrielles. La solution : des véhicules verts, des transport en communs non polluants, des panneaux solaires et photovoltaïques sur nos toits, et de meilleurs filtres sur les cheminées de nos industries. Il y a du boulot ! Terriens, il est temps d'agir... Mais aujourd'hui, restons sous la couette.