especes animales et vegetales

  • La forêt des Maures...

    Après une quinzaine d'années d'études et de concertations, le décret portant sur la création d'une "réserve naturelle nationale de la plaine des Maures" au coeur du Var, touchant 5.276 hectares sur cinq communes, vient d'être publié au journal officiel.

    La Garde-Freinet, Le Cannet-des-Maures, Le Luc-en-Provence, Les Mayons et Vidauban sont concernés par les dispositions du décret.

    La plaine des Maures, qui s'étend dans sa totalité sur 12.000 hectares, recèle un grand nombre d'espèces animales et végétales. Parcourue par un réseau dense de ruisseaux et mares, c'est une mosaïque de flore qui compte 24 espèces de plantes protégées au niveau national, 31 au niveau régional et 10 inscrites sur le livre rouge des espèces menacées. Elles abritent aussi des invertébrés, des poissons (blageon et barbeau), des amphibiens et des reptiles (tortue d'Hermann, tortue cistude, lézard ocellé), des oiseaux (120 espèces recensées) et des mammifères.

    Pour la protection du patrimoine naturel, toute une liste d'interdictions est édictée (abandon, jet, dépôt d'ordures et de détritus) et il est interdit d'introduire dans la réserve "tous végétaux quel que soit leur stade de développement" et "des animaux d'espèces non domestiques".

    Voilà une fort bonne chose, dans une région encore sauvage, que j'adore. D'ailleurs, j'y serai demain midi. Désolé de vous lâcher pendant 15 petits jours, mais je dois recharger mes batteries, vérifier que ce décret est bien respecté et, surtout, goûter les 2007 et 2008 en côtes de Provence et Bandols, pour me faire une idée... Tout un programme !