enzymes

  • Nous ingérons une vingtaine de tonnes en une vie...

    Vingt tonnes de nourriture : c'est plus ou moins ce qu'un être humain consomme dans sa vie. Partant du principe que nous sommes ce que nous mangeons et que la qualité de notre alimentation, tout au long de ces années d'existence, fera que nous serons en bonne santé ou malade, il est primordial de faire attention à ce que nous avalons.

    Dès le premier âge, le fait d'être allaité par sa mère pose déjà de bien meilleures bases que d'être nourri avec des laits industriels.

    Plus tard, les produits bio, sans pesticides ni autres traces de produits chimiques, nous apporteront tous les nutriments nécessaires à notre croissance, sans aucune carence de quoi que ce soit. Ce qui n'est pas le cas avec les aliments provenant des modes de productions industriels ou intensifs.

    Et c'est en étant élevé au goût des bonnes choses, bio, de saison et local, que nous reproduirons cela avec nos propres enfants, en les mettant sur la bonne voie au niveau nutritionnel.

    C'est toute la différence entre vingt tonnes de produits naturels et goûtus, bourrés de vitamines, d'acides aminés, d'enzymes et de fibres bienfaisantes par opposition à des aliments morts, raffinés et vidés de toute substance nutritive, et bourrés d'additifs chimiques industriels nocifs, d'arômes artificiels, de conservants et de colorants qui ne peuvent que conduire à l'obésité, au diabète et à toutes les maladies dont le cancer.

    Vous allez me dire qu'on n'a jamais vécu aussi vieux aujourd'hui, malgré les fast food, les produits light et la malbouffe industrielle, et que donc vous vous en foutez. Réfléchissez juste au fait que ceux qui meurent aujourd'hui, à des âges de plus en plus respectables, ont bénéficié des bonnes bases citées plus haut, ce qui n'est plus le cas des enfants nés avec les 2 parents qui travaillent et n'ont plus le temps d'allaiter, de faire les courses et de cuisiner de bons plats de saison avec les produits frais du marché.

    Et le retour de manivelle risque de faire mal aux statistiques...

  • TAN

    Cela faisait un bail que je n'avais plus mis les pieds chez TAN, juste à côté de la Place du Châtelain. TAN est un espace dont la vocation est de faire découvrir, pour l’ensemble des repas d’une journée (petit déjeuner, déjeuner, goûter, dîner), une cuisine inédite et savoureuse. Cette cuisine résolument nouvelle est basée sur des ingrédients très variés dont la biovitalité dans l’assiette est la plus élevée possible et sur des saveurs issues des cuisines du monde, préparées crues ou cuites à basse température.

    J'ai été surpris par le monde qui y faisait ses emplettes... Cala ne m'a pas empêché de scruter attentivement chaque rayon et chaque produit, à la découverte de délices inconnus.

    405420_323180044392712_361109161_n.jpg

    D'abord, la bonne surprise, c'est le rayon vin : il offre un choix de vin bio plus varié et plus qualitatif que dans la plupart des autres magasins Bio. J'ai craqué pour Le Clot de l'Oum et pour un vin d'Henri Milan, qui devraient, tous 2, m'apporter plus de plaisir que les vins Bio anodins habituellement proposés ailleurs.

    J'ai aussi été surpris de trouver une grande variété de sirops de fruits équitables, qu'on ne trouve pas ailleurs. Pratique en été pour ceux qui n'aiment pas le goût de l'eau...

    Au niveau alimentation, je suis tombé sur de magnifiques olives grecques emballées sous vide, sur de somptueux bocaux de thon Germon à l'huile d'olive, sur 2 miels de lavande dont je vous donnerai des nouvelles, ainsi que sur un Chutney de tomates et poivrons qui a l'air incroyable... Je passe le beurre au lait cru et les petites ravioles au Comté (comme à Nice).

    Mais, ce qui m'a le plus plu, ce sont les préparations maison, tout à fait originales et uniques. J'ai donc craqué pour un humus, ou plutôt une crème de pois verts germés et amandes au curry. Pour l'avoir goûté et dégusté, je peux vous dire que c'est incroyable comme goût, et comme sensation de manger un aliment vivant, plein d'énergie. C'est tout simplement fantastique. Il faudra absolument que je retourne acheter les autres variétés...

    En attendant, quelques photos de plats préparés lors de cours de cuisine donnés à l'étage, dans le restaurant.

    1536532_697947316915981_19404175_n.jpg184588_506998042677577_419745904_n.jpg

    1377466_641619372548776_82149679_n.jpg

    1381265_641619135882133_64847525_n.jpg

    1511279_697947506915962_2032205021_n.jpg



  • Que la nourriture soit ta médecine...

    "Que la nourriture soit ta médecine". Cette citation d'Hippocrate (mort en 370 avant JC), qui débute le documentaire australien "Food Matters" réalisé en 2008 par James Colquhoun et Carlo Ledesma, résume bien la thèse de celui-ci : l'alimentation est la meilleure façon de prévenir les maladies. Le film met l'accent sur l'importance d'une alimentation bio, riche en végétaux dont une bonne part crus car ils sont ainsi particulièrement riches en fibres, vitamines, minéraux et autres enzymes.

    Le documentaire pointe également l'absurdité du système de santé américain, davantage axé sur le traitement que sur la prévention des maladies, notamment chroniques (telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires, la dépression, le cancer ou l'obésité). Maladies qui pourraient être empêchées grâce à notre nourriture... voire traitées avec des injections de vitamines, selon des médecins interviewés.

    Problème:l'industrie pharmaceutique et le corpus médical refusent de se pencher sur  les bienfaits de la prévention par une bonne nutrition (et des vitamines en particulier), celle-ci ne rapportant pas d'argent. Mainmise du capitalisme sur tout le système de santé...

    Il faut entendre Andrew Saul, Charlotte Gerson, le Dr Dan Rogers, David Wolfe, le Prof. Ian Brighthope, Jérôme Burne, Philip Day et le Dr Victor Zeines, tous interviewés dans ce film (ou lisez leurs articles sur le net) : vous serez convaincu qu'une alimentation saine, Bio, avec minimum 51% d'aliments crus (légumes, fruits, poissons, jus, etc...) apporte à votre corps tous les nutriments dont il a besoin pour pouvoir empêcher toute maladie. C'est tellement évident et si simple : il suffit de le décider.

    Detox-and-Rejuvenation-Guide-Cover.jpg

    "FOOD MATTERS est un film-choc au rythme soutenu qui dresse le bilan de notre état de santé. Malgré les milliards de dollars investis dans la recherche pour d’hypothétiques nouveaux traitements, on continue à souffrir actuellement d’un tas de maladies chroniques et de maux quotidiens. Que l’on tente de réparer les dégâts auprès d’une population déjà intoxiquée et complaisante par une foule de thérapies dangereuses et une alimentation pauvre en éléments nutritifs n’aide certes en rien la situation.

    FOOD MATTERS se propose de lever le voile sur le marché de la maladie, tout en explorant les bienfaits peu coûteux et sans risque de la nutrition et des suppléments alimentaires qui peuvent contribuer à prévenir la maladie et contrer ses causes souvent sous-jacentes. Un film qui vise essentiellement à fournir une information bien documentée et à aider les gens à faire en tout temps les choix les plus appropriés pour leur santé."

    Je vous encourage, si vous avez une heure, à visionner ce documentaire très instructif qui va changer votre vie, votre rapport avec l'alimentation et votre regard sur la médecine et l'industrie pharmaceutique.

  • Classification des aliments...

    CLASSIFICATION DES ALIMENTS selon Edmond Bordeaux-Skezely

    Aliments à haute vitalité

    (faciles à digérer, soutenant les mécanismes de détoxication du corps)

    1.Aliments biogéniques : graines, céréales et féculents en germination, jeunes pousses, algues , pollen, gelée royale.

    2.Aliments bio actifs : baies, fruits et légumes frais et bio, crus et non transformés. Huiles végétales de première pression à froid, herbes aromatiques fraîches, lacto-fermentés.. ;

    Aliments à faible vitalité

    3.Aliments bio statiques : tous les aliments cuits et tous les aliments qui, bien que crus, ne sont plus frais. Par ordre croissant de travail digestif : poissons, fruits de mer, produits à base de lait de chèvre, yoghourts, fromages blancs frais, lait et fromages, oeufs, volaille, viandes blanches, viandes rouges.

    4.Aliments biocidiques : toutes les nourritures dénaturées, frelatées, irradiées, raffinées, pasteurisées, cuites à haute température, contenant des additifs et conservateurs chimiques

    Ecoutons le cuisinier belge Pol Grégoire : "La classification d'Edmond Bordeaux-Szekely distingue quatre catégories d'aliments selon leur capacité à régénérer les cellules : les aliments biogéniques (qui engendrent la vie), les aliments bio actifs (qui entretiennent la vie) les aliments bio statiques (qui diminuent la vie) et les aliments biochimiques (qui tuent la vie). Les aliments biogéniques sont alcalinisants et très énergisants. La germination, par exemple, accroit le niveau enzymatique de six à vingt fois. Or les enzymes sont les premiers catalyseurs de la digestion. S'ils font défaut, le processus digestif se fait mal et l'organisme s'encrasse. Ce dernier puise alors dans son capital enzymatique endogène pour effectuer le travail. L'alimentation la plus bénéfique contiendra un minimum de 25 à 30 % d'aliments biogéniques . J'y range les algues, les jeunes pousses et toutes les graines (légumineuses, céréales, légumes, oléagineux...) trempées au moins 12 h pour enclencher la germination" .

    Et les enzymes, c'est hyper-important pour notre corps. Une carence en enzymes est la source de dysfonctionnements de notre corps et de l'apparition de maladies. Adoptons une alimentation plus saine avec les aliments des 2 premières classifications.

    Voir le lien dans la colonne de droite "Tous sur les enzymes". Très instructif...