emballages plastiques

  • Aliments Bio et emballages plastiques...

    Quelle hérésie ! Acheter et consommer des aliments Bio emballés dans des emballages plastiques que l'on sait nocifs : c'est vouloir manger sain et s'empoisonner quand même ! Cela n'a pas de sens.

    Vous achetez un Grinioc au sarrasin et au Comté de la marque Soy, certifié Bio par Ecocert et portant le label AB. Composition : boulgour de blé, sarrasin, comté, eau, huile de palme, flocons de blé complet, oignons, flocons d'avoine complète, farine de riz, huile de tournesol et de de mer, le tout issu de l'agriculture biologique. C'est génial.

    Vous ouvrez la boîte et vous retrouvez face à 2 galettes de céréales, consommables dans les 45 jours, et emballées dans un immonde plastique, qui, même s'il ne contient pas de bisphénol A (et cela, on ne le saura jamais), contient quand même toute sorte de phtalates et autres produits chimiques qui migrent dans les aliments, et vous empoisonnent à petits feux.

    Et l'imprégnation est proportionnelle à la durée du contact entre l'aliment et le plastique... Après 45 jours, les doses toxiques doivent être affolantes !

    L'industrie agro-alimentaire Bio pourrait-elle se démarquer de ses consoeurs traditionnelles au niveau des emballages et appliquer le principe Bio jusqu'au bout ? Plastiques végétaux 100% naturels, petits pots en verre, petits plats en grès ou en terre cuite, ou pas d'emballage du tout, que sais-je?

    Mais produire des ingrédients naturels, sans pesticides ni engrais chimiques, les cuisiner et obtenir la certification Bio, puis les emballer n'importe comment dans des emballages chimiques dont les molécules nocives migrent dans les aliments et empoisonnent le con-sommateur, c'est un peu con, non?

    Et cela vaut aussi pour les boîtes de conserves, les tetra-brik et les canettes (dont l'intérieur est revêtu de plastique), les barquettes plastiques, le Cellophane, etc....,