crevettes grises

  • Une heure suffit...

    Quel délice les crevettes grises ! Mais comme pour tout, pas n'importe lesquelles ! Celles emballées en raviers plastiques (en vente dans toutes les grandes surfaces) ont été envoyées en Afrique du Nord pour être décortiquées à la main (super pour la fraîcheur), puis traitées chimiquement pour qu'elles paraissent fraîches, aient une belle couleur et conservent longtemps...

    Rien à voir, ni au niveau goût, ni au niveau aspect, avec des crevettes non décortiquées, pêchées et cuites sur le bateau le jour même. Elles doivent être sèches, non luisantes et craquer sous le doigt. Il suffit d'une heure pour décortiquer un kilo de crevettes grises (les professionnels vont certainement plus vite). Et là, quel plaisir gustatif !

    IMG_9235.jpg

    Que ce soit au petit déjeuner, dans un pistolet tout frais, au déjeuner en salade avec des tomates ou dans une sauce accompagnant un filet de poisson : la mer et l'iode dans votre assiette !

    Regardez bien la photo et à quoi ressemblent de vraies crevettes grises juste épluchées. On ne devrait rien consommer d'autre que cela. Bon appétit !

  • La crevette grise

    Quel magnifique produit, qelle finesse de goût, quand il est frais... Grâce au réchauffement de la planète et au chaud mois de juillet, il y a abondance de crevettes grises cette année sur nos côtes.Profitons-en pour en consommer, les prix sont à la baisse. Mais, comme pour tout aliment, il y a crevette et crevette... La seule qui vous procurera un réel plaisir gustatif est celle pêchée la nuit et vendue non décortiquée dès le matin chez votre poissonnier. Elle doit être de belle taille, la carapace craquante sous le doigt et la chair légèrement rosée. Si les décortiquer vous ennuie, essayez de trouver celles décortiquées à la main à Zeebrugge par de vieilles dames expertes. Toutes les autres ont subi un traitement industriel et contiennent plein d'additifs nocifs, qu'elles aient été traitées aux Pays-Bas mécaniquement (solvants, rinçages, conservants), ou envoyées au Maroc pour y être épluchées à la main à un prix horaire défiant toute concurrence (conservants). Je mets une heure pour éplucher un kilo de crevettes, mais quel délice !