creativite

  • Petits feuilletés originaux pour l'apéro...

    En recherchant des idées originales, voilà ce que j'ai trouvé sur la toile, et ce n'est pas mal !

    recette-de-feuilletés-pour-lapéro-originales.jpg

    hmmm.jpg

    164614.jpg

    feuilletes-rapides-saumon-et-boursin.640x480.jpg

    images-croissants-apero-saumon-big.jpg

    Bref, il y a moyen d'être créatif, de s'amuser et, en même temps, de surprendre ses invités ! Il faut évidemment travailler avec de bons ingrédients et être soigneux dans le détail...

    Et comment on fait cette tête de cochon ? C'est tout simple ! Bon amusement !

    3-badijeonnage-des-feuilletés-originaux-en-forme-de-cochons.jpg

  • Homard économique...

    En cette période de mauvaise conjoncture économique, de salaires bas, d'impôts et taxes en hausse, il faut être créatif pour les repas de fin d'année...

    Pièce jointe sans titre 00004.jpg

    Si ce sont des carottes bio toutes fraîches et goûtues, avec une bonne sauce maison, pourquoi pas ? A l'apéro, évidemment...

  • Un pâtissier gastronomique...

    C'est l'histoire d'un gars qui a ouvert, il y a déjà un petit temps, une boutique, ou plutôt une Pâtisserie gastronomique.

    fabrice-collignon-macarons-2013-940x420.jpg

    C'est paraît-il, le roi du macaron à Bruxelles, avec 8 saveurs sucrées : Vanille, Chocolat noir, Pistache, Caramel au Beurre salé, Chocolat au Lait & Noix de Coco, Mangue, Pain d’Epices, et 2 saveurs salées : Foie Gras & Truffe Noire..., sans parler du macaron Collignon - Ruinart Rosé, crée pour la Saint Valentin...

    fabricecollignon_magasin_0143.jpg

    Il y a aussi les pralines maison, qui valent assurément le détour, sans parler des pâtisseries, à tomber par terre. Un petit détour vers la Chaussée de Waterloo s'impose... Et tant pis pour la ligne : on ne vit qu'une fois !

    patisserie_gastronomique8.jpg

    Fabrice Collignon, Chaussée de Waterloo, 587 à 1050 Bruxelles

    Tél. : 02/344.26.06, Fax : 02/344.42.22 www.fabricecollignon.be

    Heures d'ouverture : Ouvert de 7h30 à 18h30 du mardi au samedi, de 8h à 15h le dimanche et fermé le lundi.

  • Le Monde est petit...

    Restaurant situé près du square Montgomery à Etterbeek, découvert jeudi passé et retesté hier soir, avant d'écrire cet article. Coté 13 sur 20 par Gault et Millau, ce qui n'est pas terrible, sauf si le Chef est en progression constante, ce qui est le cas.

    Cadre sympa, bon accueil, outre la carte, un beau tableau de suggestion, prix modérés, quelques possibilités de vins au verre : voilà qui s'annonce bien !

    En entrées, Noix de St Jacques sur millefeuille de mangue et d'avocats (où je n'ai pas saisi la subtilité de l'accord), pointes d'asperges blanches, ravioli carbonara et lardons de saumon fumé (accord magique) et croquettes de crevettes (délicieuses, mais à la croûte un peu molle).

    Côté plats, un magnifique Turbot, en écailles de pommes de terre, sur une sauce verte au cresson (délicieux), et une brochette de lotte sur un curry de légumes (fort bien réussi). Fraîcheur des produits évidente.

    Côté vin, un très bon Chenin sud-africain au verre, une excellente bouteille de Chablis, et une autre de Bandol (La Bastide Blanche 2006), moins convaincante.

    Côté desserts, quelques agréables surprises, dont ce fondant de pommes et sa glace au Calva : pas mal du tout.

    Bref, un resto sympa dont quelques plats valent certainement le détour.

  • Envie de homard...?

    Voici le menu homard du restaurant Le Coriandre (Rue Middelbourg, 21 à Watermael-Boistfort) : après quelques dégustations, un "Croustillant de homard & guacamole … à manger avec les doigts sorbet tomates vertes et confiture de tomates rouges smoothies « melon - pastèque ». Ensuite, une "Pince de homard en kadaïf; gelée tiède de légumes comme une ratatouille, condiment « doux - épicé ». On poursuit avec une "Papillote de homard aux légumes verts; crème de homard & fève tonka". Et on achève sur " Quelques morceaux de homard rôti à l’huile d’olive; mousseline d’artichauts & artichauts violets, sirop de betterave & compote de rhubarbe". Le dessert : " Tous les fruits du moment; glace crème brûlée, croustillant, crème fouettée". Ce menu est servi avec une belle sélection de vins : Quincy, Domaine Fouassier, 2007; Les vignes Retrouvées, Saint Mont, 2006; Vouvray, Domaine de la Gaverie, 2006; Cuvée Sully, Château de L’Aumerade, Cru Classé Côtes de Provence, 2004; et un Bornos, Semi dulce Sauvignon Blanc, 2006. Vous avez le choix entre le homard canadien ou le breton (pour 10 euros de plus), ce qui est une fort belle initiative, ce dernier n'ayant pas pris l'avion (CO2), mais surtout, étant bien plus savoureux ! A essayer dans les prochains jours... Je vous dirai quoi...

  • Keisuke Matsushima...

    Ce chef japonais, conquis par la cuisine méditerranéenne, travaille les produits de terroirs et de saison, simplement, en laissant s'exprimer toutes les saveurs. Quelques clins d'oeil à El Bulli avec les mises en bouches prouvent qu'il est capable d'autres choses aussi, mais dans l'assiette, on revient vite à l'essentiel, je veux dire à la vrai cuisine gastronomique. La présentation des plats est hyper soignée, la qualité des mets servis est exemplaire, la cuisson est parfaite : que du bonheur pour les yeux et la bouche ! Ajoutez y un personnel prévenant et souriant, le chef qui vient, en personne, s'enquérir plusieurs fois à votre table si tout se déroule bien, un cadre dépouillé contemporain zen et chaud, et vous avez tous les ingrédients d'un futur établissement étoilé... Après de délicieux amuses bouche fort surprenants, et un flan de Daurade Royale servi en dégustation, arrivèrent les asperges vertes du Lubéron, cuites à l'anglaise, vinaigrette à la pâte d'arachide et noisettes torréfiées, caramélisées. Vinrent ensuite les Rougets de roche marinés aux clémentines, cuits au four "lard di Colonnata", artichauts rôtis, févettes sautées. Devait suivre un Pigeonneau de "Bruno Verzeni" : poitrine rôtie, cuisses en pastilla, panisses, jus de pigeon aux olives noires de Tagiasca, que j'ai remplacé par un filet de loup de Méditerranée rôti, artichauts épineux grillés et en purée, anchois du pays en Tempura, jus de veau au Xérès à l'huile d'olive : divin. Beau plateau de fromages, pré dessert pour achever avec un Citron du pays compoté et ses meringues, mousse légère de ricotta, granitée de violettes : audacieux mélange à l'équilibre parfait ! Le tout, accompagné d'un magnifique Bandol Terrebrune 98. Ce nouvel établissement (ouvert en Novembre) situé au 22 ter Rue de France à Nice vaut assurément le détour. Merci Kei, et bonne continuation dans votre passion !