consommation responsable

  • Qu'est-ce qui va encore nous tomber dessus en 2014 ?

    Bon, d'abord, l'hiver, le vrai, glacial avec de la neige. Il va nous tomber dessus en un coup, avec un bon mois de retard. Préparez vos chaînes et des réserves de tout. Les saisons sont décalées, et cela continue...

    Ensuite, la mutation, crise oblige, de notre société, de notre façon de consommer, de notre façon de travailler, et l'émergence d'une nouvelle économie mondiale en réseau et sans intermédiaires. Qui peut affirmer que dans 10 ans, ou même peut-être 5, il y aura encore des agences bancaires, des agences de voyages, des courtiers d'assurances, des bureaux de poste, des libraires ? Des pans entiers de l'économie vont disparaître.

    Disparition annoncée de la presse écrite (les journaux), des livres, des CD, des cartes postales et du courrier : tout se passe sur le Net, et gratuitement. Des métiers séculaires disparaissent et d'autres naissent.

    Notre changement de vision du monde financier et bancaire, qui n'est toujours pas sorti d'affaires et dont la menace de faillite pèse toujours sur nos rares économies. Et notre nouveau regard sur les cartels industriels et nucléaires, dont les intérêts sont aussi protégés par le monde politique, au dépends des intérêts du citoyen... Tout cela doit changer et va changer. Beaucoup plus vite qu'on ne le pense.

    Mutation obligée donc pour nos gouvernements et pour la commission européenne, qui doivent changer de cap. 

    Tout cela aura des implications personnelles pour chacun d'entre-nous. Remises en question, choix, changements, évolution...  Cela promet une année difficile au niveau manifestations : les gens vont descendre dans la rue car ils n'en peuvent plus. Partout en Europe. Trop d'austérité et trop de taxes, combinés à tous ces changements de société, cela fait beaucoup...

    Bref, d'abord très froid, puis très chaud, 2014. Très très chaud.

     

  • Nous voilà en 2014...

    Je vous souhaite un retour vers le vrai, la nature et la consommation responsable, ainsi que beaucoup d'amour et de plaisirs pour 2014 !

    Je vous remercie de suivre assidûment les infos qui paraissent sur ce blog, et tenterai, tout au long de cette nouvelle année, de poursuivre ma tâche de lanceur d'alertes, d'informateur dans les domaines alimentaires gastronomiques et vineux, à la quête de la redécouverte du vrai goût des choses.

    Mangeons moins mais mieux, et buvons moins, mais mieux aussi. Nous ne nous en porterons que mieux ! Et soyons moins passifs et plus combatifs face à la conquête de l'alimentation mondiale par les multinationales agro-alimentaires. Vous savez, celles qui vous inondent de malbouffe à longueur de journée...

    Bonne année à toutes et tous !

     

  • Parler dans le vide face à des moutons...

    vib_bembem-100-100.jpg

    J'ai parfois l'impression de parler dans le vide, de crier haut et fort ce qui me paraît fou ou insensé et de ne pas avoir de réaction en retour. Comme si tout cela ne concernait personne ou comme si tout le monde était amorphe, passif, soumis à son sort, et dans l'impossibilité de réagir. Ou pas envie.

    Un peuple de moutons, d'assistés, suivant ce qu'on leur dit de faire sans se poser de questions, sans se projeter dans l'avenir, sans vouloir changer les choses. Ils subissent les événements et ils subissent leur vie, se laissent porter par les flots sans prendre la  barre.

    Ils prennent pour comptant ce que les multinationales de notre société de CON-sommation leur proposent, avec une confiance aveugle, sans ne jamais rien remettre en cause, sans se révolter et sans réfléchir. Des moutons... qui oublient que ce sont eux, les CON-sommateurs, qui, par leurs achats et leur façon de consommer bâtissent le monde de demain.

    Si tout le monde consommait du Bio local et de saison et refusait les OGM, pensez-vous qu'on continuerait les cultures et les élevages intensifs ? Ou que Monsanto poursuivrait ses recherches ? Jamais. Et ce pouvoir, vous l'avez. Et il est énorme. Alors, dorénavant, pour chaque acte que vous posez, réfléchissez aux conséquences futures et à comment le faire autrement pour que ce soit mieux pour votre santé ou pour l'environnement.

    Ce sont vos choix de vie qui feront bouger les choses dans le bon sens. Encore faut-il le vouloir, s'engager, prendre sur soi, réagir, oser décider, montrer son désaccord, résister, s'exprimer. La vie quoi...

    Cela me fait penser aux derniers concerts auxquels j'ai assisté. Le concert se termine. Peu de gens réagissent pour le rappel. Et dès que celui-ci est fini, les lumières s'allument et les gens s'en vont. Il n'y a pas si longtemps de cela, toute la salle criait tellement, chantait, frappait des mains et des pieds, que le groupe ré-apparaissait pour un second et même un troisième rappel. Pour le plus grand bonheur de tous. Car on le voulait. Et aucun groupe ne peut quitter une salle de concert en laissant les spectateurs dans cet état de frénésie. Et cela, c'est vous qui le décidez: quand on veut vraiment quelque chose, on l'a. Alors, réveillez-vous et bougez-vous ! Terriens, il est temps d'agir...

  • Une nouvelle décennie...

    Et voilà, une nouvelle décennie débute. Pleine de promesses, de défis, de changements.

    Ce qui est positif, c'est que la décennie précédente nous a permis de prendre conscience d'un tas de choses, et d'adapter nos comportements. "Ce n'est que lorsqu'il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible" (dicton Indien MOHAWK). Une autre phrase que j'apprécie : "La valeur d'un homme ne se mesure pas à ce qu'il possède, mais à ce qu'il partage".

    La dernière décennie nous a également permis de nous soustraire à l'information manipulée (presse, TV, radio) et contrôlée par les Etats et les multinationales, car aujourd'hui, le Net est devenu la première source d'informations, contrôlée par les citoyens du monde entier. Il y a évidemment de fausses infos qui circulent sur le net, du style "Le Bio est toxique, les OGM sont sans danger, il y a une pandémie de grippe mortelle, etc.", mais nous sommes assez intelligents que pour rejeter ces infos issues des mêmes multinationales, et prouver le contraire.

    Les mentalités changent, partout dans le monde. Les comportements de consommation évoluent. L'Itale vient d'interdire l'usage d'additifs alimentaires dans les restaurants, ainsi que celui de l'azote liquide : c'est la fin de la cuisine moléculaire, et un retour en force à la cuisine traditionnelle, au Slow Food, au Bio, aux terroirs et aux produits locaux et de saison.

    Enfin, l'écologie et la vague verte vont prendre de l'ampleur. Mais méfions-nous de toutes ces entreprises et multinationales, qui du jour au lendemain, s'affichent Green ! Ne tombons pas dans le panneau : ces gros pollueurs et empoisonneurs qui ne cherchaient que le profit, sentent le vent tourner et inventent n'importe quoi pour récupérer un marché en perdition. Ayons du bon sens, vérifions sur le net, et forgeons nous notre propre opinion.

    Et maintenant que le Parlement Européen a plus de pouvoirs, et qu'il suffit d'une pétition avec 1 million de signatures pour qu'un sujet y soit débattu, signons-les, ces pétitions ! Exigeons que la présence d'OGM soit indiquée sur tous les aliments qui en contiennent, même à faible dose. Idem pour les graisses hydrogénées et les acides gras trans. Et mille autres sujet concernant la toxicité des plastiques, des adjuvants de vaccins, des pesticides encore autorisés, des nano tubes utilisés en produits de soins, etc, etc., etc.

    Bref, beaucoup de boulot sur la planche pour la décennie qui débute. Mais c'est exaltant, car c'est pour notre bien et pour celui de la planète. Meilleurs voeux à tous, et n'oubliez pas : Terriens, il est temps d'agir...