connaissance

  • Dégustation du lundi 285

    Nouvelle dégustation du Clos ce lundi soir, à 6, au grand complet : cela faisait longtemps !

    IMG_0849.jpg

    Les commentaires, dès que je trouve un peu de temps...

     

  • Dégustation du mercredi (24)

    Petite dégustation à 3 (les absents ont toujours tort : j'en sais quelque chose...) consacrée à Châteauneuf-du-Pape. Une première bouteille à la robe assez claire de vieux vin évolué. Au nez, toujours un vieux vin, avec du minéral et du brûlé. Surprise en bouche, avec de l'intensité, du velouté, de la rondeur et de la longueur dans un bon millésime, malgré une évolution certaine. Finesse et fraîcheur sont au rendez-vous de ce Château Rayas Réservé 2001 en Châteauneuf-du- Pape. 100% grenache (Parker 93/100). La seconde bouteille présenta une robe pourpre, un nez fermé et vanillé, beaucoup plus travaillé techniquement. La bouche, encore jeune et marquée sur le réserve, est fruitée et épicée, avec une acidité, un boisé et de l'alcool plus marqués. C'est la bouteille piège de la soirée : Hermitage "La Chapelle" 2001 de Paul Jaboulet Aîné. A 150 km de Châteauneuf-du-Pape, et en Syrah... La dernière bouteille, à la robe foncée et jeune présenta un nez encore assez fermé. La bouche, riche et puissante, très longue, sur des violettes et des olives noires mûres, est laiteuse, sanguine et chaude. Château de Beaucastel 2000, en Châteauneuf -du-Pape. Parker 94/100. Ceci fût notre dernière dégustation du mercredi : en effet, nous repassons au lundi à partir de la semaine prochaine, le plus sportif d'entre-nous arrêtant ses 2 entraînements par semaine après une superbe carrière, marquée par une fort belle vivacité, de la technicité et de la fraîcheur et une longueur hors norme.  Thème de lundi prochain : Château Chalon ou le Jura. A 5.

  • Dégustation du lundi (15)

    Lundi soir inhabituel, car passé en dehors du Clos, et seulement à 3, mais cependant, fort agréable. Lieu du jour : le Wine Bar (au croisement de la Chaussée d'Alsemberg et de la Rue de Stalle), tenu par Claude, la patronne à la culture oenologique et gastronomique sans faille. Bref, très agréable dîner arrosé d'un Pernand Vergelesses 1er Cru 1999 "Les îles de Vergelesses du Domaine Chandon de Briailles (qui s'avéra très beau sur les entrées). Suivi d'un Cornas 1998 "La Sabarotte" du Domaine Courbis (rond, fondu, long : parfait sur cette volaille de Bresse aux petits légumes et frites à la graisse d'oie). Pour achever par un Côte Rôtie 1997 de Jasmin à Ampuis, lui aussi magnifique, avec ce plateau de fromages affinés. La patronne a ses entrées en Bourgogne (que ce soit chez Méo-Camuset, Coche-Dury et beaucoup d'autres...) et on comprend pourquoi, tant sa passion des bonnes choses, sa connaissance des domaines, des viticulteurs et des millésimes est grande ! Un endroit où les mets, les vins et la parole se dégustent avec beaucoup de bonheur. Bref, un lieu précieux, et encore un bon lundi...