champignons

  • Dernière poêlée de ceps...

    Déjà la fin de la saison des ceps ! Je suis quand même parvenu à encore trouver quelques spécimens dignes de ce nom et qui termineront poêlés, comme il se doit.

     

    IMG_0239.jpg

     

    Le cep, quand il est croustillant au dehors et moelleux à coeur est un véritable délice. Le roi des champignons, avec, bien évidemment la morille (avril-mai).

    Un toast aux cèpes, légèrement aillé, est un régal en cette saison. Tout comme une poularde aux morilles et à la crème. Deux plats de saison à ne pas manquer ! Et à accompagner d'une bonne bouteille de rouge, bien entendu.

     

    IMG_0242.jpg

     

    Evitons quand même les champignons qui viennent des pays de l'est en raison de la pollution, et privilégions les champignons belges ou français ramassés en pleine forêt, à l'écart des routes ou autres sites pollués.

    Et, en dehors de la saison, les champignons déshydratés de SuperSec, cueillis dans des réserves naturelles, loin de tout site pollué, sont la garantie d'un produit sain.

    Car le champignon est un capteur de polluants et grand absorbeur de métaux lourds et peut vite s'avérer nocif s'il est cueilli n'importe où. Il ne faut donc pas en abuser et juste se faire plaisir de temps à autre. Bon appétit !

  • L'avenir m'intéresse car je compte bien y passer les prochaines années...

    Cette citation de Woody Allen est à la base de la création de Supersec par Philippe Emanuelli, du bien connu Café des Spores à Bruxelles. Constatant, sur les marchés de gros, que la variété et la qualité des champignons proposés régressait, sans doute à cause de la pollution et de la gestion des espaces forestiers, il décida de passer au séchage des champignons de qualité.

    Supersec.be vous propose donc toute une série de champignons, d'algues et autres produits séchés. En sachant qu'il faut 12 à 20 kg de champignons frais pour faire un kilo de champignons séchés, on comprend le prix. Les champignons frais contiennent 80 à 95% d'eau : le produit sec concentre toutes les saveurs et arômes, ainsi que toutes les valeurs nutritives. Tout le produit frais moins l'eau...

    Quant à la qualité des champignons, Philippe Emanuelli veille à ce qu'ils proviennent de régions épargnées par la pollution comme, par exemple, des réserves naturelles éloignées de toute usine et de toute agriculture intensive ou autre activité polluante pour l'environnement.

    On trouve sur Supersec 17 espèces de champignons séchés dont le cèpe d'été (15 euro les 40 grammes ce qui équivaut à 650 grammes de champignons frais et qui convient pour 4 personnes), le cèpe des pins (qui est un cèpe de montagne, rouge acajou, à la chair blanche et douce. Son parfum de pain grillé et de résine le rend aussi irrésistible qu’original), et évidemment, le cèpe de Bordeaux. Un site à découvrir...

  • La saison des champignons...

    Nous voilà en pleine saison des champignons : à nous les cèpes de Bordeaux, girolles, pied de mouton et autres trompettes de la mort. A essayer : ces 4 familles de champignons, cuisinés et cuits séparément, et assemblés au dernier moment sur un toast doré et croustillant. Un vrai régal ! Et pour celles et ceux d'entre vous qui allez à la cueillette, faites quand même gaffe de ne pas empoisonner votre famille (je ne rigole pas, cela m'est déjà arrivé avec de l'amanite phalloïde, que j'avais pris pour des champignons communs !). Par contre, je n'ai jamais goûté de l'amanite tue-mouche ( c'est celui avec un chapeau rouge-orangé, habillé de petites tâches blanches), qui provoque un état de pseudo-ébriété, suivi d'une phase de déprime (ça, c'est moins gai !), puis d'hallucinations, de crises hilarantes, plongeant ensuite l'intoxiqué dans un sommeil profond (avions ou pas avions). Mis à part l'épisode déprime, cela vaudrait la peine d'être essayé un jour... Mais il paraît, qu'en plus, on se réveille avec un terrible mal de tête ! On verra : en attendant, vive les cèpes !