carrefour

  • Un pavé dans la marre...

    Je vais lancer un petit pavé dans la marre : il paraîtrait que le Carrefour d'Auderghem (ancien GB à côté du Brico) est bourré d'amiante. Toute la structure du plafond en est couverte. Et comme dans ce genre de magasin on bricole à longueur d'année (montage de stands, modification de l'éclairage, suspension de pancartes ou de caméras, modification de l'air conditionné, etc.) on touche nécessairement à ce revêtement dangereux et des particules se dispersent dans l'air que les clients respirent... Ceci explique certainement le fait qu'ils aient construit un parking sur le toit sans s'appuyer sur les structures intérieures existantes, comme ils auraient pu le faire, mais en créant une nouvelle structure extérieure, autour du bâtiment existant, sans y toucher ! Ce n'est certes pas le seul bâtiment contenant encore de l'amiante à Bruxelles, mais je m'inquiète surtout du non-respect des procédures en cas de travaux intérieurs : les entreprises appelées à y travailler ne sont pas mises au courant de la situation, et pour peu que les ouvriers ignorent ce que c'est, on va au drame (non seulement pour eux, mais pour l'ensemble des personnes fréquentant le bâtiment) ! Je peux comprendre que désamianter ce bâtiment prendrait énomément de temps et provoquerait une perte énorme de chiffre d'affaire pour Carrefour, mais est-ce que la santé du personnel et de la clientèle ne devrait pas primer ? Et si les travaux ne sont pas envisagés, alors il faut au moins respecter les procédures légales et présenter l'inventaire des matériaux contenant de l'amiante à toute entreprise appelée sur les lieux afin qu'un maximum de précautions soient prises ! Ce qui n'est assurément pas le cas...