bioethanol

  • Voiture verte...

    Bon pour l'environnement et pour le portefeuille, on n'attendait plus que le biocarburant soit autorisé à la commercialisation. C'est chose faite depuis ce 1er janvier, en France. Tout en réduisant de 70% les émissions de gaz à effet de serre, le bioéthanol (composé de 15% de super et de 85% d'éthanol issu de betterave ou de céréales) est 30% moins cher que l'essence classique et même plus compétitif que le gazole. Un carburant à moins de 0,85 euro : c'est donc désormais possible, comme c'est déjà le cas aux Etats-Unis, au Brésil, en Suède, en Allemagne et en Pologne. Car, pour l'encourager, le gouvernement a annulé "toutes les taxes sur la partie verte (85% maximum) du produit". La fiscalité du superéthanol est ainsi fixée à 33,43 euros/hl. "Conformément à leurs engagements, les distributeurs de carburants signataires de la charte vont progressivement installer les nouvelles pompes pour atteindre l'objectif de 500 à 600 points de ventes avant la fin de l'année 2007", a expliqué le ministère de l'Economie. Restent les automobiles vertes. Aujourd'hui, seuls deux constructeurs en vendent. Mais trois autres se sont déjà engagés à proposer au moins un modèle adapté dès cette année. Le gouvernement souhaite ainsi porter la part des biocarburants dans la consommation totale de carburant à 5,75% en 2008 et à 7% en 2010, tandis que, selon un sondage, 9 Français sur 10 se disent disposés à acheter un véhicule roulant au biocarburant et 7 sur 10 sont prêts à payer plus cher à la pompe pour "rouler propre". Il serait grand temps que tout le monde s'y mette, et vite... Soyez relax, roulez en voiture verte !