basilic

  • Tomates oubliées et mozzarella...

    La mozzarella di Buffala provient du sud de l'Italie, dans la région des marais où vivent les buffles dont le lait est gras et riche en protéines, plus précisément à Lazio, au sud de Rome. Ce fromage est depuis longtemps reconnu. Il est coté en Bourse de Naples et de Capoue en l'an 1601 au même titre que l'or et le blé et sa popularité n'a jamais cessé de croître. La Mozzarella di Bufala bénéficie d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) et n'a rien à voir avec ces boules de mozzarella caoutchouteuses, à base de lait de vache, et sans goût vendues en grandes surfaces ! Elle est produite avec le lait des bufflonnes. Elle est moelleuse, fondante en bouche comme une mousse de lait, et avec un goût typique, fin et délicat. Un plaisir gastronomique ! Et comme pour le moment je récolte sur la terrasse mes tomates oubliées (anciennes espèces), j'en ai profité pour préparer la véritable tomate/mozzarella : de bonnes tomates mûres et goûteuses que vous débitez en tranches, une véritable boule de mozzarella di bufala que bous débitez en rondelles. Fleur de sel et poivre noir du moulin sur l'ensemble et vous pouvez alors dresser le plat : une rondelle de tomate, une portion de rondelle de mozzarella, une feuille de basilic (que vous laissez dépasser, pour la couleur), et vous continuez comme cela, en formant une couronne. Vous arrosez le tout d'une excellente huile d'olive, première pression à froid et vous avez devant vous un plat succulent, goûtu et parfait pour l'été (si un jour on en a un !). Oubliez les tomates fades (style Flandria en grandes surfaces) et la Mozzarella plastique (Santa Lucia ou Galbani, toujours en grandes surfaces) et le basilic séché : optez pour les produits authentiques. C'est le jour et la nuit !