anguilles

  • J'aime pas les anguilles...

    Une étude d'analyse des anguilles (spécimens provenant de 21 sites européens dont 2 en Belgique, démontre que 4 types de substances chimiques perfluorées ont été identifiées dans les bio-indicateurs de la pollution aquatique que sont les anguilles. Ces substances sont utilisées notamment par des marques comme Téflon (par ex. dans les poêles Téfal), Stainmaster ou Gore-Tex pour leurs propriétés anti-adhésives, imperméabilisantes ou anti-taches. Ces composés perfluorés se sont révélés diversement toxiques pour des animaux aquatiques ou certains mammifères. Ils ne se dégradent pas facilement dans l'environnement et peuvent s'accumuler dans les organismes vivants . Ces substances peuvent provoquer des perturbations des systèmes hépatique, reproductif et endocrinien ou encore des dysfonctionnements neurologiques ou cardiovasculaires. Cette contamination vient s'ajouter à la contamination des anguilles par des retardateurs de flamme et des PCB, révélée dans une étude précédente. En réalité, il s'agit d'une preuve supplémentaire de la contamination de notre environnement et de la nécessité d'y faire face avec une réforme comme REACH. Malheureusement, la dernière mouture du texte qui doit être voté par la Commission européenne ces jours-ci pourrait ressembler à 'une coquille vide', tellement la pression des multinationales est grande auprès des euro-députés. En attendant, adieu l'anguille au vert : c'est beaucoup trop dangereux et toxique...