alzheimer

  • Alzheimer et Parkinson : nouvelles découvertes importantes...

    Au fil de mes lectures ces derniers temps, je me devais de vous communiquer une information qui me semble importante au sujet de ces 2 maladies qui font de plus en plus de ravages partout dans le monde.

    Il semblerait qu'elles soient dues à une absence croissante de communication entre neurones dans notre cerveau, elle-même due à un manque d'acides gras saturés. Et plus précisément des triglycérides à chaînes moyennes (TCM), présents notamment à 60% dans l'huile de noix de coco.

    On évoque un diabète de type 3, avec un problème de métabolisme de l'insuline et du glucose dans le cerveau. Le glucose étant le carburant de notre cerveau.

    La collusion entre le milieu médical et l'industrie pharmaceutique est tel que les quelques médicaments prescrits ajourd'hui ne servent pas à grand chose, et que vous ne devez pas attendre de votre médecin qu'il vous parle de TCM, issu d'un aliment naturel (pas breveté = pas d'argent)...

    Il a été vérifié que les patients qui prenaient des TCM chaque jour amélioraient considérablement leur condition. C'est donc à essayer, au plus vite par toutes celles et ceux atteints par ces 2 maladies.

    Cuisiner à l'huile de noix de coco est facile, mais le patient devrait en prendre 50 à 60 grammes par jour répartis tout au long de la journée pour alimenter le cerveau en continu. Mais cette huile n'est pas toujours très digeste... Depuis peu, il existe une alternative : un produit français à base de TCM d'huile de coco est disponible depuis la fin mai sous forme de sachets à diluer dans l'eau.

     

    CETOGEN-Banniere-Produit.png

    Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, l'Américaine Mary Newport a écrit un livre très argumenté sur le sujet, un best-seller traduit fin 2014 en France sous le titre "La maladie d'Alzheimer – Et s'il existait un traitement ? Les molécules de l'espoir" (Éd. Josette Lyon).

    Il y a aussi le livre du neurologue américain David Perlmutter ("Ces glucides qui menacent notre cerveau", Éd. Marabout, 2015).

    Et, en septembre prochain, paraîtra un troisième ouvrage sur le sujet : "Alzheimer ou Parkinson ? Tout savoir pour éviter", Pr Henry Joyeux et Dominique Vialard (Éd. du Rocher, à paraître en septembre 2015).

     

  • Du poison dans l'eau du robinet. Sur FR3 ce soir à 23H15.

    Sophie Le Gall, la réalisatrice, a parcouru la France pour recueillir les preuves de la contamination de l’eau et interpeller les autorités... C'est ce soir sur FR3 : Un documentaire réalisé par Sophie Le Gall, produit par Ligne de Mire, avec la participation de France Télévisions.

    C’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent contaminée.

    Munie d’une valise multimédia équipée d’éprouvettes, Sophie Le Gall, la réalisatrice de ce documentaire d’investigation a parcouru la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités.

    Dans le Centre, en Normandie ou en Charente, elle regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers. Les autorités le savent mais elles délivrent régulièrement des dérogations qui permettent de distribuer une eau impropre à la consommation.

    Dans des villages d’Auvergne ou à Saint Etienne, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium qui peut déclencher la maladie d’Alzheimer. Les doses dépassent largement le seuil de risque fixé par les scientifiques mais la réglementation ignore les dangers de ce neurotoxique. Elle fait aussi l’impasse sur le radon, ce gaz hautement radioactif qui contamine l’eau potable dans le Limousin.

    Depuis quelques années, des citoyens et des scientifiques isolés tirent la sonnette d’alarme sur ces poisons qui coulent de nos robinets. Partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux : antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons... Pour protéger sa population de ce cocktail pharmaceutique qui pourrait devenir explosif, la Suisse installe des filtres actifs contre les molécules des médicaments. Alors que l’Europe somme la France de moderniser ses usines de traitement, notre pays ne cesse de minimiser l’ampleur de la pollution. Les communes et les grandes compagnies de distribution de l’eau ne souhaitent pas que de nouvelles règles viennent compromettre leurs affaires. Et tant pis si les Français trinquent à leur santé...