agrumes

  • Dégustation du mercredi (5)

    Très chouette dégustation à 6 ce mercredi, sur le thème des Chablis Grand Cru. Le premier vin présenta une robe plus jaune que tous ceux qui suivirent. Un beau jaune paille blonde. Le nez, fruité, avec une superbe minéralité. La bouche, sur un fruit explosif, un millésime chaud, une fort belle longueur, un côté citron et un côté beurré, le tout sur une belle acidité : fort belle bouteille de l'avis général. Chablis Grand Cru "Les Preuses" 1998 de Jean Dauvissat. Le second, au nez Bio qui doit être aéré, présentait malgré tout un petit défaut olfactif, qu'on retrouva en bouche, sur un côté suret et acide : Chablis (pas Grand Cru) 2002 d'Alice et Olivier De Moor à Courgis. Pas terrible. La troisième bouteille, avec sa robe pâle et un beau petit nez frais et sympa, présenta une bouche de pomme verte Granny Smith, d'agrumes et de minéralité : un vrai Chablis, mais trop jeune et assez acide. Chablis Premier Cru "Montée de Tonnerre" 2006 de William Fevre à Chablis. Un vin de négoce puisqu'il n'est pas indiqué "Domaine" William Fevre. Le quatrième, avec la même robe claire, présenta un nez hyper-minéral : calcaire, silex, coquille d'huîtres. Très beau. La bouche, sur le pamplemousse, appelle une huître et du beurre iodé... Chablis Grand Cru "Grenouille" 2005, du Domaine de Château Grenouille. Le cinquième, toujours à la robe claire et pâle, présenta le nez typique de Chablis enrobé de fumé. En bouche, du gras et du minéral, vraiment bien. Chablis Grand Cru "La Forest" 2005 de Vincent Dauvissat. Dernière bouteille, servie trop froide, qui présenta malgré tout un fort beau nez. La bouche, trop fraîche également, laissait deviner, malgré tout, une belle complexité. Chablis Grand Cru Bougros "Côte Bouguerots" 2005 du Domaine William Fevre. Mercredi prochain, nouvel anniversaire au Clos, et bouteilles surprises. Qui vivra verra.