étranger

  • Dégustation du lundi 119

    Petite dégustation à trois ce soir, avec pour thème : "Hors France".

    Premier flacon, à la robe foncée et au nez frais de fruits noirs, puis d'épices. A la bouche, quelque chose de bien abouti, lisse, riche, concentré et boisé (mais sans excès). On est sur du fruit, puis sur de l'alcool, avant que la matière ne revienne en finale, avec un peu de verdeur. L'un pense USA, Afrique du Sud, Australie, tandis que l'autre se voit en Italie. C'est raté, on est en Espagne : RIU Priorat 2007 By Trio Infernal (Combier/Fischer/Gérin S-L). Le même Fischer que lundi passé, et 2 comparses tout aussi doués que lui. Pas mal du tout.

    Seconde bouteille, à la robe tout aussi foncée, mais un peu plus évoluée, et au nez barriqué. Avec un soupçon de vanille, tiens, tiens... En bouche : une râpe à bois sur la langue ! Cela faisait longtemps que cela ne nous était arrivé... Le gars a niqué son vin : c'est très dur à boire. Quinta Do Seival, Vinho Tinto Seco Fino 2005 Campanba Brasil. Je pense que c'est le premier vin brésilien que nous dégustons au Clos en 13 ans. Il devait y avoir une raison...

    Dernière bouteille, à la robe plus pourpre, et au nez frais (mais la bouteille est servie très fraîche). En bouche : des fruits rouges, du menthol et beaucoup de sucre résiduel, le tout sans grande complexité : Casa de la Ermita, Dolce Monastrelli 2004, Jumilla en Murcie. Pas terrible. Dommage que cela n'ai pas été l'Ermita 2007 d'Alvaro Palacios (Priorat)...

    On devrait faire mieux lundi prochain, sans grands efforts. Bonne semaine à tous.