• Dégustation du lundi 271

    Belle soirée à 4 ce lundi soir, pour une dégustation du Clos, organisée chez moi. Un blanc et cinq rouges dégustés à l'aveugle, avec un premier vin à la robe claire et au nez de Chardonnay et d'agrumes. La bouche est mûre, équilibrée, sèche et minérale, pas du tout marquée par l'élevage, longue, avec de la tension : il y a tout. Petites notes de citron tout en suçant le caillou. Un Chardonnay dans un style bien droit et très précis. Meursault-Porusots Premier Cru 2012 du Domaine des Comtes Lafon. En biodynamie. Très bien.

    Le premier rouge présente une robe rubis et un nez peu jovial (style petit Bordeaux de m....). En bouche, il n'y a rien sinon du chimique, du matraquage, de la violence. Vraiment pas bon. Crozes Hermitage 2012 de Yannick Alléno et Michel Chapoutier. On comprend celui qui a amené ce flacon car l'étiquette et les noms sont alléchants. Mais c'est raté.

    Le second rouge présente une robe foncée et un nez profond sur des fruits rouges mûrs. La bouche est très jeune et le vin encore sur la réserve. Mais il est fait pour courir, c'est un vin de fumeur de Havane. Belle matière, très long, plein d'épices (origan, fenouil, thym et laurier), très garrigue. En finale, des notes de violette et de myrtilles, ainsi qu'un petit côté fumé. Ils se dirigent vers un vin composé de Carignan, Cinsault et Mourvèdre, avec très peu de Grenache et de Syrah pour ce Evangelo 2010, un vin Grec élaboré avec 92% de Petite Syrah et 8% de Viognier. Beau flacon et belle bouteille.

    Le troisième rouge est noir de robe et présente un nez de vin nature. En bouche, cela pétille un peu, sur des notes d'épices et de fruits. Des fruits bien mûrs, mais sans le côté sucré/sud. On se dirige vers un vin du nord, bien mûr et on est plein sud : Mas Del Périé La Roque 2012 Marbec. A Cahors. Pas mal.

    Le cinquième flacon de la soirée présente une robe noire également et un beau nez de fruits qui pétillent. En bouche, un vin nature, sur un beau fruit, une belle matière, juste à boire, vachement aimable, mais un peu pute en fin de bouche : la sucrosité est trop belle pour être vraie. A Pascal S. 2004 du Domaine Gramenon en Côtes du Rhône.

    La dernière bouteille, noire de robe, présente un nez sur les fraises, les groseilles et les violettes. La bouche est vraiment bonne sur un beau petit fruit pas trop mûr, avec un côté sanguin. Chaud mais très fin et juste bien extrait : Domaine de Trévallon 2010 en Vin des Alpilles.

    Prochaine dégustation du Clos à déterminer selon les présences des uns et des autres en cette période estivale.

     

    IMG_4223.jpg

     

  • Les meilleurs restaurants de Chania (Crête)

     

    IMG_1216.jpg

     

    A Chania : j'ai bien aimé Stelios (Cafe Ouzeri et Fish Taverne Tsipouradiko) sur le coin, en face du Porto Veneziano Hotel, avec vue sur le port. Un endroit sans prétention, authentique, familial, fréquenté par de nombreux grecs du coin. Petits poissons frais, excellentes crevettes grillées (et plus grosses et moins chères que celles qu'on trouve ailleurs sur le port) et plats traditionnels grecs. Très bien.

    De l'autre côté de l'hôtel, toujours avec vue sur le port, il y a aussi Apostolis. On y trouve des plus gros poissons sauvages, très frais également. Un délice devenu rare et qui a son prix. Très peu de restaurants en ont, même ceux qui se nomment Fish restaurants ou Taverna. Desserts offerts plus originaux que l'habituelle pastèque. Et quand le chat d'un restaurant voisin s'invite à votre table, c'est que vous avez fait le bon choix au niveau de la fraîcheur ! A moins que ce ne soit l'étiquette de la bouteille de rouge qui l'attire ? Très bien.

     

    IMG_1058.jpg

    IMG_1172.jpg

     

    Il y a évidemment Chrisostomos, fort bon également, et fréquenté par de nombreux touristes (en terrasse) et grecs (à l'intérieur). Situé juste derrière le même hôtel. Je dis évidemment car bien noté dans TripAdvisor. Par contre, les restaurants encore mieux cotés que lui ne m'ont pas inspirés (photos plats internautes ou commentaires).

     

    IMG_1048.jpg

     

    Et, un peu plus loin, derrière le coin, To Stachi, un restaurant végétarien Slow Food un peu atypique, à essayer aussi. Un vieux patron/cuisinier très sympathique et avenant. Un délicieux humus. Choix très limité en vin rouge.

     

    IMG_1047.jpg

     

    L'avantage de ces 4 établissements est qu'ils se situent au bout du vieux port vénitien, loin de la foule de badauds qui se baladent en troupeau de l'autre côté. Or, les belles petites ruelles anciennes, sans magasins touristiques, sont de ce côté ci. Et elles sont désertes.

     

    IMG_1210.jpg

    IMG_1207.jpg

    IMG_1220.jpg

     

    Pour terminer, l'hôtel Porto Veneziano est très bien : rénové récemment, situation idéale, vue à couper le souffle sur le port et les montagnes (pour les chambres vue mer), magnifiques couchers de soleil et petits déjeuners sur le port. Vraiment bien.

     

    IMG_4132.JPG

     

     

  • Retour de Crête...

    De retour d'un séjour en Crête, je ne peux m'empêcher de partager avec vous quelques paysages de ce magnifique pays : Le port de Chania, une vue des hauteurs de Plaka (Almyrida), plage à Balos, en route vers Gramvousa et plage de Gramvousa.

     

    IMG_4147.JPG

    IMG_0738.jpg

    IMG_1138.jpg

    IMG_1167.jpg

    IMG_1114.jpg

     

    Pour avoir fait le tour de la Crête à pied lors de l'été 78 et ne plus y être retourné depuis, quelques changements notables m'ont interpellé. Il y a bien sûr plus de routes (et moins de pistes caillouteuses), des voitures comme ici, une urbanisation à l'occidentale dans beaucoup de régions (sauf dans la région de Chania et sur la côte sud de l'île), la rareté de poissons sauvages locaux (la plupart sont des poissons d'élevage locaux et le reste est importé), et surtout, la généralisation de la malbouffe (principalement consommée par les jeunes).

    La jeune génération ne bénéficiera jamais du fameux régime crétois..., et sera vite concernée par le diabète, le cholestérol et autres maladies dues à une mauvaise alimentation trop grasse, trop raffinée, trop sucrée et trop salée. Ils boivent des softs et des smothies à longueur de journée, mangent des chips, des pizzas, des hamburgers et des pittas, sans oublier les milk-shakes et autres crèmes glacées, avant de passer à l'alcool en soirée.

    La vieille génération continue, elle, à se nourrir de légumes et de fruits de saison, de fèves, d'herbes sauvages des montagnes, d'huile d'olive, de poissons, d'un peu de fromage, de miel et de vin.

     

    IMG_0650.jpg

    IMG_1687.jpg

    IMG_1688.jpg

    IMG_1689.jpg

    IMG_1059.jpg

    Le dessert illustré ici est composé de confiture de pétales de rose (à tomber) sur un peu de fromage blanc et d'un morceau de Bergamote confit (à tomber aussi). Offert par le restaurant Apostolis à Chania, avec le Raki traditionnel, en fin de repas.

     

    Je reviendrai plus tard sur les meilleurs restaurants fréquentés lors de ce périple ensoleillé. Voici l'article qui verra le 500.000 ème visiteur de ce blog, et c'est un honneur pour moi de franchir ce cap.