Si j'étais Premier ministre...

Je taxerais la pomme Pink Lady (Nouvelle-Zélande) vendue dans votre Delhaize parce qu'elle a été traitée aux pesticides, je la retaxerais parce qu'elle a fait 20.000 Km pour arriver ici, et je la retaxerais encore une fois parce qu'elle est vendue sous emballage plastique (ayant entraîné l'usage de retardateurs de flammes bromés). Et avec l'argent ainsi récolté, je distribuerais des primes aux producteurs de pommes bio belges et français, afin de diminuer leur coût de production et de la rendre moins chère. Et je ferais la même chose avec tout : du frigo G au frigo A++, du gros 4x4 à la mode, énergivore au nouveau véhicule composé d'éléments recyclables et fonctionnant au bio carburant. Tu as envie de manger des Pink Lady, d'avoir un gros frigo américain et de rouler dans un immense 4x4 ? Pas de problème : mais tu payes et tu assumes ! Et pour tous les autres, on mange mieux et moins cher, et on consomme en étant respectueux de l'environnement. Facile, non ? Et pourtant je n'ai lu cela dans aucun programme politique... Je vais devoir me lancer dans une nouvelle carrière : je vais devenir Premier ministre...

Commentaires

  • C'est vraiment n'importe quoi à la sauce poujadiste style ecolo Gauche caviard. Vous ne savez pas de quoi vous parlez alors vous dégoisez sur tout et sur rien. Premier Ministre, c'est plus croire en ses rêves mais en ses délires. Petit dictateur du dimanche dans son potager avec sa binette... et c'est tout

  • Je ne suis ni un poujah, ni écolo, ni gauchiste, ni dictateur et je n'ai ni potager, ni binette : vous avez tout faux ! Ce que je sais, par contre, c'est que nous devons bouger et que c'est urgent : chaque jour compte ! Ce que je sais aussi, c'est qu'il n'y a pas 36 façons d'inverser la tendance actuelle (immobilisme des autorités, je m'en foutisme des citoyens, pression des lobbies des grandes multinationales). Donc il va falloir prendre le taureau par les cornes et diamétralement changer notre façon de vivre actuelle. Si vous avez d'autres idées, merci de me les communiquer. Et ayez au moins le courage de votre opinion et la politesse de laisser votre adresse, qu'on puisse en discuter...

  • Eh bien...? Certains ne mâchent pas leurs mots sur ce blog!! C'est un des atouts d'internet.

    Si j'étais ... en possession de moyens permettant de vous faire devenir premier ministre, je les utiliseraient!

Les commentaires sont fermés.